Allemagne: un Syrien soigné pour des traumas tue son psychologue

«Le terrorisme n'entre absolument pas en ligne de... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

«Le terrorisme n'entre absolument pas en ligne de compte» dans ce drame, explique la police.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Berlin

Un demandeur d'asile syrien de 27 ans a mortellement poignardé mercredi en Allemagne un psychologue spécialisé dans le traitement des traumas, a annoncé la police qui a exclu la piste terroriste.

Le drame s'est produit à Sarrebruck, dans un centre destiné au suivi et au traitement des réfugiés, a annoncé la police.

Pour une raison inconnue, une dispute a éclaté entre le jeune syrien et son psychologue, spécialisé dans le suivi des demandeurs d'asile ayant subi un traumatisme, selon la même source.

Le Syrien, dont on ignore s'il s'agissait du premier rendez-vous avec le praticien, a alors sorti un couteau et l'a mortellement poignardé, avant de s'infliger lui-même des blessures, a-t-on ajouté.

L'agresseur a été hospitalisé et n'a pas pu être encore interrogé mais, selon un porte-parole de la police cité par l'agence de presse DPA, «le terrorisme n'entre absolument pas en ligne de compte» dans ce drame.

Dans un communiqué, le président de la Croix-Rouge allemande, Rudolf Seiters, s'est dit «horrifié et choqué», évoquant un collaborateur «plein de mérite».

L'Allemagne a accueilli en 2015 et 2016 plus d'un million de demandeurs d'asile, dont beaucoup venus de Syrie et d'Afghanistan. Le traitement des individus traumatisés par la guerre et la violence est l'un des nombreux défis auquel le pays fait face.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer