Londres: le monde condamne les attentats terroristes

Des attaques terroristes ont eu lieu samedi soir... (Photo Yui MokAP)

Agrandir

Des attaques terroristes ont eu lieu samedi soir à Londres.

Photo Yui MokAP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les réactions ne se sont pas fait attendre pour dénoncer les actes terroristes qui ont de nouveau frappé le coeur de Londres, samedi.

Ainsi, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui a écrit sur Twitter affirmant qu'il avait une «pensée aux victimes des attaques de Londres». Il a assimilé ces attentats à des agressions «contre nos valeurs démocratiques».  Il a invité l'ensemble de la société à redoubler ses efforts pour combattre et prévenir le terrorisme.

De son côté, la ministre québécoise des Relations internationales, Christine Saint-Pierre a écrit que ses pensées allaient «aux familles et proches des victimes» du pont de Londres et de Borough Market.

Le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, a annoncé que le drapeau du Québec placé sur la tour centrale de l'hôtel du Parlement a été placé en berne.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a fait état d'une «brutalité épouvantable» avant d'énoncer sa certitude que «les Britanniques ne céderont jamais».

Le président des États-Unis, Donald Trump, a condamné les actes de terrorisme, appelant la population de son pays à demeurer «intelligente, vigilante et dure». Il a profité des tristes événements pour faire la promotion de son décret-loi interdisant l'accès du territoire des États-Unis aux ressortissants de pays à majorité musulmane. «Les tribunaux doivent nous redonner nos droits. Nous avons besoin d'interdiction de voyager afin de nous donner une couche supplémentaire de sécurité», a-t-il écrit sur Twitter.

Le président a offert «le soutien total» des États-Unis après «le brutal attentat terroriste» de Londres, dans un entretien téléphonique avec la première ministre Theresa May, a également annoncé la Maison-Blanche. Dans son appel, M. Trump «a loué la réaction héroïque de la police et des autres intervenants et a offert le soutien total du gouvernement des États-Unis pour enquêter et traduire devant la justice les responsables de ces actes haineux», selon le compte rendu de la présidence américaine.

Le tout nouveau président de la République française, Emmanuel Macron, a déclaré que «la France est plus que jamais aux côtés du Royaume-Uni».

Son ministre de l'Intérieur, Gérard Colomb, a fait état de sa «totale solidarité» avec «le Royaume-Uni est à nouveau plongé dans l'horreur cette nuit».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer