La chef de la diplomatie de l'UE se rendra en Russie

La cheffe de la diplomatie de l'Union européenne,... (REUTERS)

Agrandir

La cheffe de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, et le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, lors du récent sommet du G7 en Italie.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Bruxelles

La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, va se rendre la semaine prochaine en Russie, où elle ne s'est jamais rendue jusqu'à présent en raison des tensions avec Moscou sur la crise ukrainienne.

Sa visite en Russie, le 24 avril, clôturera une tournée qui la conduira également en Chine et en Inde à partir du 19 avril.

À Moscou, la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères rencontrera le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov pour évoquer «les questions de politique étrangère les plus urgentes, en particulier le conflit en Syrie», indiquent ses services dans un communiqué.

«Ils discuteront également de la situation en Libye, du processus de paix au Moyen-Orient, de l'Iran, de l'Afghanistan et du conflit dans l'est de l'Ukraine», selon ce communiqué.

L'annonce de cette visite intervient au moment où le secrétaire d'État américain Rex Tillerson se trouve à Moscou dans un contexte de tensions inédites après l'attaque chimique présumée du 4 avril en Syrie, à laquelle Washington a répondu par une attaque ciblée contre une base aérienne syrienne trois jours plus tard.

Les relations entre Moscou et l'UE se sont fortement dégradées après l'annexion de la Crimée et le début du conflit dans l'est de l'Ukraine en 2014.

Les Européens ont imposé de lourdes sanctions à la Russie pour son soutien présumé aux rebelles prorusses qui combattent dans l'est de l'Ukraine.

Mme Mogherini, qui a pris ses fonctions fin 2014, ne s'est par conséquent jamais rendue à Moscou, même si elle a déjà eu plusieurs échanges avec M. Lavrov à l'occasion d'événements internationaux.

Mme Mogherini sera en Chine le 19 avril pour une série de rencontres avec plusieurs membres du gouvernement en vue de préparer le sommet annuel entre l'UE et la Chine. Le dernier sommet a eu lieu à Pékin en juillet 2016.

«La coopération sur des défis mondiaux, comme le changement climatique, ainsi que des questions régionales et de sécurité», sont au menu de ces entretiens à Pékin, selon le communiqué.

Les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord sont montées d'un cran à propos du programme nucléaire de Pyongyang depuis une semaine après que le président américain Donald Trump s'est dit prêt à «résoudre le problème» nord-coréen sans la Chine.

Les Européens s'inquiètent également des ambitions territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale, source de graves tensions avec ses voisins.

La Haute représentante de l'UE s'arrêtera également en Inde le 21 avril pour une rencontre avec son homologue indienne Sushma Swaraj.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer