Italie: dissolution du conseil municipal de la ville natale du «Parrain»

C'est la première fois que le conseil de... (Photo Luca Bruno, archives ap)

Agrandir

C'est la première fois que le conseil de Corleone est dissous sur ordre du gouvernement, une procédure appliquée à plus de 200 municipalités italiennes depuis le début des années 1990.

Photo Luca Bruno, archives ap

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ROME

Le conseil municipal de Corleone, fief historique de la mafia sicilienne qui a inspiré la trilogie de Francis Coppola, «Le Parrain», a été dissous par le gouvernement italien qui le suspecte, précisément, d'être infiltré par la mafia.

Le gouvernement italien de centre-gauche a approuvé mercredi soir la décision de placer Corleone sous le contrôle de commissaires nommés par le gouvernement en attendant de nouvelles élections. La même décision a été prise pour trois autres villes du sud de l'Italie, l'une proche de Naples, les deux autres en Calabre, a annoncé un porte-parole du gouvernement.

Dans la trilogie de Coppola inspirée du roman de Mario Puzo, Corleone, petite ville proche de Palerme, est le lieu de naissance du «parrain» Vito Corleone, incarné par Marlon Brando puis, jeune homme, par Robert De Niro.

Si elle est depuis longtemps liée au crime organisé, c'est la première fois que le conseil de Corleone est dissous sur ordre du gouvernement, une procédure appliquée à plus de 200 municipalités italiennes depuis le début des années 1990.

Dans le cas de Corleone, la décision fait suite à un contrôle du ministère de l'Intérieur en juin, qui a révélé que des proches de figures de la mafia étaient recrutés par le conseil municipal. Elle a aussi révélé des anomalies dans la gestion d'une exploitation laitière municipale.

Cette inspection avait été décidée dans la foulée d'une vaste enquête sur l'attribution, par une équipe municipale précédente, d'un contrat pour la construction d'un nouveau bâtiment public dans la ville.

Corleone a vu naître Bernardo Provenzano et Salvatore «Toto» Riina, deux anciens chefs de Cosa Nostra, la mafia sicilienne. Bernardo Provenzano est mort le mois dernier, Toto Riina a été arrêté en 1993.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer