Meurtres dans un Ikea en Suède: le tueur voulait se suicider

Deux personnes ont été poignardées à mort, lundi,... (Photo Jonathan Nackstrand, AFP)

Agrandir

Deux personnes ont été poignardées à mort, lundi, dans le magasin Ikea de la ville de Västerås, en Suède.

Photo Jonathan Nackstrand, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Stockholm

Les images de vidéo-surveillance du magasin Ikea de Västerås, en Suède, où deux personnes ont été tuées lundi à l'arme blanche, montrent que l'auteur présumé des faits a tenté de se suicider, a affirmé mercredi le quotidien Aftonbladet.

Le journal, qui ne cite pas ses sources, a écrit sur son site internet que ces images laissaient penser que le meurtrier était l'Érythréen âgé de 35 ans qui a été retrouvé grièvement blessé sur les lieux.

On y voit cet homme saisir deux couteaux au rayon accessoires de cuisine «quelques secondes avant le meurtre» et porter des coups mortels à deux clients, une femme de 55 ans et son fils de 28 ans. Puis, «l'attaque s'achève quand le meurtrier présumé se poignarde lui-même au ventre», selon Aftonbladet.

La police suédoise est restée prudente depuis le début de l'affaire sur les circonstances exactes du double homicide.

Mercredi, le parquet a indiqué dans un communiqué que les enquêteurs détenaient toujours un homme de 23 ans, également érythréen, domicilié dans le même centre pour demandeurs d'asile que son compatriote, à une cinquantaine de kilomètres des lieux du double crime. Ce dernier nie toute implication depuis le début.

L'état de santé de l'auteur présumé des coups de couteau, grièvement blessé, n'a pas permis de l'entendre.

Mercredi, également, plusieurs médias suédois ont révélé qu'au moment des meurtres, ce dernier était visé par un arrêté d'expulsion vers l'Italie, et que dans la matinée précédant les faits, il s'était rendu à un rendez-vous à l'Agence des migrations à Västerås pour discuter de son dossier.

La Suède accueille une communauté de quelque 18 000 immigrés érythréens qui ont fui un régime autoritaire et la pauvreté. Celle-ci devrait fortement croître dans les années à venir car, après les Syriens, les Érythréens sont les demandeurs d'asile les plus nombreux en Suède: 11 500 ont déposé un dossier en 2014, et plus de 4200 d'entre eux ont déposé un dossier sur les sept premiers mois de 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer