Des naufragés du Norman Atlantic peut-être été attaqués par des requins

L'incendie s'était déclaré sur le pont-garage principal du... (Image tirée de SKAI TV)

Agrandir

L'incendie s'était déclaré sur le pont-garage principal du bateau italien Norman Atlantic.

Image tirée de SKAI TV

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

Certains passagers du ferry Norman Atlantic, qui avaient sauté à l'eau pour fuir l'incendie qui ravageait ce bateau fin décembre dans l'Adriatique, ont pu être attaqués par des requins, affirmaient les médias italiens lundi.

Des autopsies vont être menées en présence d'un spécialiste de biologie marine, après que les enquêteurs ont indiqué qu'au moins un des neuf corps repêchés portait des blessures ressemblant à des morsures de requin, selon les médias.

Le feu avait pris le 28 décembre sur le pont inférieur de ce ferry italien affrété par une compagnie grecque. Les passagers et l'équipage avaient dû être hélitreuillés en pleine mer dans des conditions rendues difficiles par le mauvais temps. Les autorités italiennes ont fait état de 477 rescapés et d'au moins 11 morts, le nombre de disparus restant inconnu compte tenu de la présence avérée de passagers clandestins.

Le navire a été remorqué jusqu'au port de Brindisi (sud-est de l'Italie).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer