Naufrage d'un cargo au large de l'Écosse: huit disparus

Le Cemfjord a fait naufrage à quelque 25... (PHOTO AFP / RNLI)

Agrandir

Le Cemfjord a fait naufrage à quelque 25 km au large de Wick, dans le nord-est de l'Écosse.

PHOTO AFP / RNLI

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

Les chances de retrouver les huit hommes d'équipage du cargo qui a fait naufrage samedi au large de l'Écosse ont été qualifiées de «très faibles» par les secours qui ont repris les recherches dimanche à l'aube.

Le Cemfjord, immatriculé à Chypre, a fait naufrage à quelque 25 km au large de Wick, dans le nord-est de l'Écosse, apparemment à cause de mauvaises conditions météo.

Il a été aperçu par un traversier samedi vers 14 h 30 GMT. La dernière position du navire avait été enregistrée vendredi à 13 h 15 GMT.

Des photos prises par des passagers du traversier montrent un bateau à la verticale et dont seule la proue était encore visible.

Les chances de retrouver des survivants sont «très faibles», a concédé une responsable des garde-côtes, Susan Todd, à la BBC.

Quatre bateaux de sauvetage et deux hélicoptères sont impliqués dans les recherches.

La compagnie maritime Brise of Hamburg, propriétaire du bateau, a confirmé dans un communiqué que l'équipage de huit hommes, sept Polonais et un Philippin, était porté manquant «suite à un accident grave».

«Aucun appel de détresse n'a été reçu», selon le communiqué, qui a fait état de conditions météorologiques difficiles avec de forts vents.

Construit en 1984, le cargo de 83 mètres de long avait passé avec succès sa dernière inspection en décembre, a indiqué Brise of Hamburg.

Le navire acheminait quelque 2000 tonnes de ciment d'Aalborg (Danemark) à Runcorn, près de Liverpool, sur la côte du nord-ouest de l'Angleterre, où il devait arriver lundi.

Un navire de transport de voitures s'est par ailleurs échoué dans la nuit de samedi à dimanche sur un banc de sable au sud de l'Angleterre, entre l'île de Wright et le continent.

Les 25 membres d'équipage du Hoegh Osaka, un navire de 51 000 tonnes immatriculé à Singapour, ont pu être tous secourus par hélicoptère et par bateau.

Des analyses étaient en cours pour voir comment remorquer le navire qui penchait à 45 degrés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer