Islande: alerte rouge après une nouvelle éruption volcanique

C'est la troisième fois en une semaine que... (PHOTO ARMANN HOSKULDSSON, AFP)

Agrandir

C'est la troisième fois en une semaine que l'Islande émet une alerte rouge en raison des activités sismiques près de Bardarbunga.

PHOTO ARMANN HOSKULDSSON, AFP

Agence France-Presse
REYKJAVIK

L'Islande a élevé à «rouge» pendant plusieurs heures dimanche le niveau d'alerte près du volcan Bardarbunga après une nouvelle éruption dans un champ de lave adjacent, entraînant une limitation du trafic aérien au-dessus du volcan.

Le niveau d'alerte a été ramené à «orange» au bout de quelques heures.

L'éruption s'est produite peu avant 6 h GMT (2 h, heure de l'Est), dans la même zone qu'une précédente éruption survenue vendredi, a indiqué l'Institut météorologique islandais, chargé de la surveillance de l'activité volcanique.

L'alerte rouge entraîne une interdiction de tous les vols en dessous de 1800 mètres d'altitude dans un rayon de 18,5 kilomètres autour du volcan.

L'imposition de ce niveau maximal d'alerte n'a pas eu pour conséquence la fermeture d'aéroports islandais, car aucun ne se trouve à proximité immédiate du volcan.

La décision de ramener le niveau d'alerte à «orange» a été prise après qu'il eut été constaté que la nouvelle éruption n'avait pas provoqué la diffusion de grandes quantités de cendres volcaniques dans l'atmosphère.

C'est la troisième fois en une semaine que l'Islande émet une alerte rouge en raison des activités sismiques près du Bardarbunga.

Par ailleurs, la protection civile islandaise a indiqué dans un communiqué qu'une tempête de sable dans la région du Bardarbunga avait contraint les scientifiques surveillant le volcan à quitter la zone.

Le Bardarbunga, immense volcan culminant à environ 2000 mètres et situé sous le plus grand glacier d'Islande, est entré en activité le 16 août, provoquant chaque jour des centaines de secousses.

Plusieurs centaines de personnes ont depuis été évacuées de cette région peu peuplée, mais prisée des randonneurs, campeurs et chasseurs durant l'été.

Une éventuelle éruption du Bardarbunga pourrait perturber le trafic aérien dans le nord de l'Europe et l'Atlantique-Nord, à l'instar du volcan Eyjafjallajökull en 2010.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer