Des milliers d'opposants au mariage gai manifesteront dimanche à Paris

Des militants de Nantes collent des affiches annonçant... (PHOTO DAMIEN MEYER, AFP)

Agrandir

Des militants de Nantes collent des affiches annonçant la manifestation des opposants au mariage homosexuel qui doit avoir lieu dimanche à Paris.

PHOTO DAMIEN MEYER, AFP

Partager

Agence France-Presse
Paris

Des centaines de milliers d'oposants au mariage homosexuel sont attendus dimanche à Paris, à l'appel d'un collectif soutenu par l'Église catholique et de l'opposition de droite, pour tenter de faire reculer le président socialiste français François Hollande sur ce projet.

Cette manifestation intervient quelques semaines avant l'examen au Parlement, le 29 janvier, d'un projet de loi sur l'ouverture du mariage et de l'adoption au couple homosexuel, une promesse de campagne du chef de l'État.

L'Église catholique et une partie de la droite espèrent rééditer la mobilisation-monstre de 1984 en faveur de l'enseignement privé, qui avait réuni de 850 000 à 1,5 million de personnes à Paris. Le président socialiste de l'époque, François Mitterrand, avait dû renoncer à sa réforme.

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a affirmé que le gouvernement maintiendrait son projet, quelle que soit l'ampleur de la manifestation, excluant également un référendum réclamé par une partie des opposants.

Des responsables catholiques et musulmans prendront part à ce cortège, de même que le responsable de l'UMP, premier parti de droite, Jean-François Copé.

En revanche, l'ex-premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, ne marchera pas dans les rues de Paris, pas plus que la présidente du Front national (extrême droite), Marine Le Pen. L'appel à cette «Manif pour tous» a divisé ces deux partis politiques.

Selon les organisateurs, plusieurs trains spéciaux et 900 cars doivent convoyer des manifestants de toute la France vers Paris. Trois cortèges sont prévus dans le sud-est, dans le sud et dans le nord-ouest de la capitale.

Une organisation catholique intégriste, Civitas, défilera à l'écart.

Une précédente manifestation anti-mariage pour tous avait mobilisé en France le 17 novembre plus de 100 000 personnes, dont 70 000 à Paris.

Le projet de mariage pour tous, qui divise en profondeur la société française, a aussi donné lieu le 16 décembre dans la capitale à une «manifestation pour l'égalité» qui a réuni entre 60 000, selon la police, et 150 000 partisans du projet, selon les organisateurs. La veille, des rassemblements similaires avaient eu lieu en province.

Une nouvelle mobilisation en faveur de l'extension du mariage et de l'adoption au couple du même sexe est prévue le 27 janvier.

Selon un sondage récent, une courte majorité de Français (52 %) est favorable au mariage homosexuel, mais la même proportion est opposée à l'adoption par un couple homosexuel.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer