Trump accuse les médias de négliger les attaques terroristes

Donald Trump a visité lundi la base militaire... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Donald Trump a visité lundi la base militaire de MacDill, en Floride.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le président américain Donald Trump a accusé lundi, sans aucun élément concret à l'appui, les médias «malhonnêtes» de passer sous silence certaines attaques perpétrées par des «terroristes islamiques radicaux».

«Le groupe État islamique est engagé dans une campagne de génocide, commettant des atrocités à travers le monde», a déclaré M. Trump depuis la base de MacDill, en Floride, centre militaire névralgique de la lutte contre le groupe djihadiste.

Assurant que les «terroristes islamiques radicaux» étaient déterminés à frapper les États-Unis comme ils l'ont déjà fait lors des attentats du 11-Septembre, ou Boston, Orlando ou San Bernardino, il a souligné que c'était aussi le cas en Europe.

«Vous avez vu ce qui s'est passé à Paris et à Nice. Cela se passe à travers toute l'Europe. On est arrivé à un point où (les attaques) ne sont même plus rapportées par les médias», a-t-il affirmé, sans donner d'exemples.

«Et dans de nombreux cas, la presse très très malhonnête ne veut pas en rendre compte», a ajouté le président républicain coutumier des attaques frontales contre les médias.

«Ils ont leurs raisons et vous le savez bien», a-t-il conclu sur ce thème, sans la moindre explication.

Interrogé peu après sur cette affirmation présidentielle surprenante, Sean Spicer, porte-parole de la Maison-Blanche, a promis «de fournir une liste plus tard», assurant qu'il existait «beaucoup d'exemples» dans lesquels il n'y avait pas eu «la couverture qui aurait été justifiée».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer