Des chefs militaires favorables à la conscription pour les femmes

Le secrétaire à la Défense Ashton Carter a... (PHOTO  ADEK BERRY, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le secrétaire à la Défense Ashton Carter a décidé en décembre d'autoriser les femmes à postuler à tous les postes militaires de l'armée américaine, y compris les postes de combat (infanterie, blindés, artillerie, forces spéciales...) qui leur étaient fermés jusqu'à présent.

PHOTO ADEK BERRY, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les femmes, qui peuvent désormais accéder à tous les postes de l'armée américaine, devraient aussi pouvoir être mobilisées en temps de guerre, comme les hommes, ont estimé mardi à Washington deux des principaux généraux américains.

L'armée américaine est une armée de métier, la conscription ayant été supprimée par le Congrès en 1973.

Mais les hommes américains de 18 à 25 ans doivent toujours s'inscrire sur un registre national pour pouvoir être mobilisés en cas «d'urgence nationale».

Selon certains, le fait que les femmes aient depuis décembre accès à tous les postes de l'armée américaine, sans discrimination aucune, les rend également éligibles pour une inscription sur ce registre.

«Étant donné la levée des restrictions d'accès» aux postes militaires, «tout Américain qui remplit les critères physiques doit s'inscrire pour la conscription», a déclaré mardi le général Robert Neller, qui commande les quelque 18 000 Marines américains, devant la commission des forces armées du Sénat américain.

«Je pense donc que tous les hommes et femmes éligibles et qualifiés doivent s'inscrire pour la conscription», a renchéri le général Mark Milley, qui commande l'Armée de terre américaine (490 000 soldats).

La sénatrice démocrate Claire McCaskill, qui a posé la question aux deux généraux, s'est déclarée plutôt favorable elle aussi à cette inscription, ne serait-ce que pour bien faire entrer dans les esprits des jeunes femmes que la carrière militaire «est bien une option pour elles», a-t-elle expliqué.

Mais les deux représentants civils du Pentagone, le secrétaire à l'Armée de terre Patrick Murphy et le secrétaire à la Marine Ray Mabus, ont préféré botter en touche sur ce sujet délicat: «Il devrait y avoir un débat national sur le sujet», a déclaré M. Murphy.

Le secrétaire à la Défense Ashton Carter a décidé en décembre d'autoriser les femmes à postuler à tous les postes militaires de l'armée américaine, y compris les postes de combat (infanterie, blindés, artillerie, forces spéciales...) qui leur étaient fermés jusqu'à présent.

Si l'Armée de terre (US Army), la Marine, l'Aviation et les forces spéciales avaient approuvé cette mesure, les Marines, le prestigieux corps expéditionnaire, s'y sont opposés, mais sans succès.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer