Trente-cinq meurtres en moins d'un mois à Baltimore

Le long weekend du Memorial Day a été... (PHOTO DAVID GOLDMAN, ARCHIVES AP)

Agrandir

Le long weekend du Memorial Day a été très occupé pour les policiers de Baltimore.

PHOTO DAVID GOLDMAN, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Mai n'est pas encore terminé qu'il est déjà le mois le plus meurtrier des 15 dernières années à Baltimore. Avec deux nouveaux homicides commis dans ses rues lundi soir, la plus grande ville du Maryland a été le théâtre de 35 meurtres depuis le début de mai, ce qui en fait le mois le plus fatal depuis 1999.

La ville d'un peu plus de 622 000 âmes a été marquée par 108 homicides depuis le début de l'année.

En comparaison, 28 meurtres ont été commis à Montréal en 2014.

Le long weekend du Memorial Day (jour du Souvenir) qui vient de se terminer aura été particulièrement violent, alors qu'au moins 9 personnes ont perdu la vie et 28 autres ont été blessées au cours de 32 fusillades survenues en trois jours. Parmi les personnes blessées, un garçon de 9 ans a reçu un projectile d'arme à feu à la jambe, lundi, dans le sud-ouest de la ville. La police de Baltimore n'a toujours pas rendu publiques l'identité des victimes ni celles de potentiels suspects de ces fusillades.

Baltimore a été le mois dernier le théâtre de violentes émeutes à la suite de la mort d'un jeune Afro-Américain Freddie Gray, le 12 avril, dans des circonstances nébuleuses alors qu'il était détenu par des policiers.

La procureure d'État de la ville, Marilyn Mosby, a annoncé le 1er mai que six policiers seront poursuivis, à la suite du dévoilement du rapport du médecin légiste qui conclut que la mort du jeune Noir de 25 ans est un homicide.  

-Avec The Baltimore Sun et CNN

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer