Un des lauréats du Pulitzer quitte le journalisme pour payer son loyer

Rob Kuznia, l'un des trois journalistes récompensés du... (PHOTO Scott Varley, THE DAILY BREEZE/AP)

Agrandir

Rob Kuznia, l'un des trois journalistes récompensés du prix Pulitzer, ne travaillait plus depuis six mois en tant que reporter, car son salaire ne lui permettait plus de payer son loyer.

PHOTO Scott Varley, THE DAILY BREEZE/AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LOS ANGELES

L'un des reporters du Daily Breeze, un petit journal de Californie qui a créé la surprise en recevant le prestigieux prix Pulitzer, ne travaille plus en tant que journaliste, car cela ne lui permettait pas de payer son loyer.

The Daily Breeze, un journal de Torrance qui compte quelque 63 000 abonnés et sept reporters au total a été récompensé lundi pour une enquête sur la corruption dans une école du district, la Centinela Valley Union High School.

Mais Rob Kuznia, l'un des trois journalistes récompensés pour cette enquête, ne travaillait plus depuis six mois en tant que reporter, car son salaire ne lui permettait plus de payer son loyer.

Selon le site LA Observed, qui a révélé l'information lundi, il aurait quitté le journal pour le poste d'attaché de presse au sein de l'USC Shoah Foundation.

«Nous lui avons parlé cette après-midi et il a admis avec douleur son regret de ne plus être un journaliste, mais il a dit que c'était trop difficile de joindre les deux bouts avec son salaire au journal tout en louant un appartenant dans la région de Los Angeles», a écrit le LA Observed.

L'ancien journaliste de 39 ans a également expliqué au New York Times - qui a reçu trois prix Pulitzer lundi - qu'avant de quitter son poste, il avait obtenu une augmentation. «Je ne veux pas que cela donne l'impression qu'ils n'étaient pas au courant. Mais ce n'était juste toujours pas assez.»

Interrogé par le quotidien, il a réfuté l'idée d'un retour au journalisme.

Le site LA Observed a précisé de son côté que The Daily Breeze avait remporté la semaine dernière un autre prix de journaliste d'investigation, le National Headliner Award for Investigative Journalism.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer