Obama veut «plus d'humanité» lors d'expulsions de sans-papiers

Le président américain Barack Obama.... (PHOTO YURI GRIPAS, AFP)

Agrandir

Le président américain Barack Obama.

PHOTO YURI GRIPAS, AFP

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le président des États-Unis Barack Obama a chargé jeudi son administration de réfléchir à la façon de conduire les expulsions de sans-papiers «avec plus d'humanité».

La semaine dernière, M. Obama avait mis le très grand nombre d'expulsions de clandestins sur le compte du Congrès, où la grande réforme de l'immigration promise par le président pendant ses campagnes de 2008 et 2012 est toujours en souffrance.

Jeudi, Barack Obama a dit à des élus d'origine hispanique qu'il avait chargé son secrétaire à la Sécurité intérieure Jeh Johnson de passer en revue les pratiques actuelles du ministère afin d'étudier comment les expulsions pourraient être menées «avec plus d'humanité».

Critiqué par des groupes de défense de la communauté hispanique qui lui reproche le nombre très élevé d'expulsions, M. Obama a dit jeudi ne pas pouvoir ignorer les lois relatives à l'immigration.

Selon La Raza, principale organisation américaine de défense des droits des Hispaniques, le nombre d'expulsions de sans-papiers conduites sous l'administration Obama se rapproche des deux millions.

Au plan législatif, le Sénat à majorité démocrate a approuvé en juin 2013 un projet de loi ouvrant la voie à une éventuelle naturalisation pour les quelque 11 millions de sans-papiers aux États-Unis, souvent venus d'Amérique latine.

Mais le texte doit encore être approuvé par la Chambre des Représentants à majorité républicaine. Ceux-ci préfèrent parler de régularisation et non de naturalisation.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer