Un tireur fou fait cinq victimes en Californie

La police fouille le campus du Santa Monica... (Photo : JOE KLAMAR)

Agrandir

La police fouille le campus du Santa Monica College à la suite de différentes fusillades qui ont fait cinq victimes. Le suspect a été abattu par les policiers, alors qu'il était détenu dans la bibliothèque du campus.

Photo : JOE KLAMAR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(LOS ANGELES) Un tireur vêtu de vêtements noirs et protégé par une veste pare-balle a ouvert le feu sur des voitures et des passants, hier midi, à Santa Monica, faisant cinq victimes avant d'être abattu par la police sur le campus d'un collège où il s'était réfugié.

Dans un point de presse en après-midi, Jacqueline Seabrooks, la chef de police de Santa Monica, a dit que l'homme avait aussi tiré sur des voitures, sur un autobus public, et sur une voiture de police. « Il y a eu un échange de coups de feu, et le suspect a tenté de fuir les policiers en se réfugiant sur le campus du collège Santa Monica. Il a continué à tirer sur les policiers. Les officiers l'ont atteint et il est décédé sur place. »  

Mme Seabrooks a signalé que le tireur semblait avoir entre 25 et 35 ans. Des médias ont rapporté qu'il était armé d'une mitraillette AR-15, une arme interdite en Californie dans sa forme générique depuis l'an 2000.

Le carnage a commencé peu avant midi, quand des citoyens ont rapporté avoir vu un homme vêtu comme un membre d'une équipe SWAT, marcher et tirer dans un quartier résidentiel, près de l'autoroute 10.

L'homme a été vu quittant une maison, qui a par la suite été dévorée par les flammes. Les policiers ont dit que deux victimes avaient été retrouvées dans la maison incendiée. Une famille d'origine libanaise comprenant un père et ses deux fils habitait la maison, a rapporté le Santa Monica Mirror, le journal local. En soirée, la police a dit que le père et le frère du suspect étaient les première victimes du carnage.  

Sur la rue, le tireur semblait choisir ses victimes au hasard, ont rapporté des résidants. L'homme s'est emparé d'une voiture, et a fait quelques coins de rue avant de quitter le véhicule en continuant à faire feu, notamment sur un autobus et une auto patrouille, près du collège Santa Monica.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer