Obama répond aux birthers

Le certificat intégral, publié mercredi, précise que le... (Photo: AFP)

Agrandir

Le certificat intégral, publié mercredi, précise que le président Obama était né dans l'état d'Hawaï, ce qui lui permet constitutionnellement de se représenter à l'élection.

Photo: AFP

(NEW YORK) Moment surréaliste hier matin à la Maison-Blanche: après avoir publié pour la première fois la version longue de son acte de naissance, le président des États-Unis s'est présenté devant la presse pour confirmer qu'il avait bel et bien vu le jour à Honolulu, dans l'île d'Oahu (État d'Hawaï), le 4 août 1961 à 19h24, comme l'indique le document.

Barack Obama s'est prêté à cet exercice dans l'espoir de mettre fin à la controverse entourant son lieu de naissance. Une controverse relancée récemment par Donald Trump, qui a flirté avec la thèse des soi-disant birthers, selon laquelle le premier président américain de couleur n'est pas né aux États-Unis, ce qui lui interdirait d'être à la Maison-Blanche.

«Des distractions et un carnaval»

«Nous n'allons pas résoudre nos problèmes si nous sommes happés par des distractions et un carnaval», a déclaré Barack Obama, qui veut réorienter le débat politique sur les moyens à prendre pour réduire les déficits budgétaires et les prix de l'essence.

La controverse entourant le lieu de naissance de Barack Obama remonte à la campagne présidentielle de 2008. L'équipe électorale du candidat démocrate avait tenté d'y mettre fin en publiant sur l'internet un extrait d'acte de naissance comme celui dont les citoyens se servent pour obtenir un passeport ou un permis de conduire.

Peine perdue. Vendredi dernier, le New York Times a publié un sondage indiquant que 45% des électeurs républicains épousaient la thèse des birthers.

Le document rendu public par la Maison-Blanche est une photocopie certifiée conforme du registre des naissances de l'État d'Hawaii. Le 22 avril, le service juridique de la présidence a adressé une lettre aux autorités d'Hawaii, à la demande de Barack Obama, pour obtenir deux photocopies certifiées de l'acte de naissance.

 

CE QU'ILS ONT DIT:

Barack Obama

«Nous n'avons pas de temps pour ce genre de bêtises. Nous avons mieux à faire. J'ai mieux à faire. Il nous faut trouver des solutions à de grands problèmes et je suis certain que c'est possible, mais c'est sur eux que nous devons nous concentrer.»

***

Donald Trump

«Je suis honoré d'avoir joué un grand rôle dans ce qui constituera, je l'espère, la fin de cette affaire. [...] Je vais y jeter un oeil, mais j'espère qu'il (l'acte de naissance) est authentique, pour que l'on puisse passer à des sujets plus importants.»

***

Sarah Palin

«Médias: admettez-le, Trump a précipité le dénouement de cette affaire. Maintenant, ne laissez pas la Maison-Blanche détourner votre attention avec l'extrait de naissance de ce que Bernanke va dire aujourd'hui.»

***

Jesse Jackson

«Tout débat sur le lieu de naissance de Barack Obama relève d'un code verbal. Cela sert à raviver les vieilles peurs raciales.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Donald Trump se désiste

    États-Unis

    Donald Trump se désiste

    Courra, courra pas? Donald Trump a mis fin au suspense qu'il avait lui-même orchestré en déclarant, hier, qu'il n'allait pas se présenter comme... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer