Harper s'entretient avec Porochenko sur la situation ukrainienne

Stephen Harper avec son homologue ukrainien Petro Porochenko... (Photo Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne)

Agrandir

Stephen Harper avec son homologue ukrainien Petro Porochenko

Photo Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

La Presse Canadienne

Stephen Harper s'est entretenu mercredi avec le président de l'Ukraine, Petro Porochenko, au sujet de la situation instable dans l'est de l'Ukraine.

Le Bureau du premier ministre canadien a déclaré par voie de communiqué que le président Porochenko «a remercié le Canada du soutien financier et matériel fourni à l'Ukraine au cours des derniers mois», ainsi que de sa participation aux exercices militaires qui se tiendront prochainement.

Le dirigeant ukrainien a souligné la capture de deux membres de la force d'opérations spéciales russe sur son territoire, ce qui constitue selon lui «une nouvelle preuve accablante de l'implication directe de la Russie dans l'invasion» de son pays.

De son côté, le premier ministre Harper «a réitéré l'appui solide et continu du Canada envers l'Ukraine» et a encouragé son homologue à poursuivre ses efforts de lutte contre la corruption.

Les deux dirigeants se sont de nouveau entendus sur «la nécessité de répondre à l'agression russe» en Ukraine, entre autres «par l'application des sanctions économiques», selon le communiqué.

Ces derniers temps, les relations entre Stephen Harper et le président russe Vladimir Poutine ont été réduites au minimum, à l'exception d'une brève poignée de main entre les deux hommes au dernier G20, en novembre 2014. M. Harper avait alors sèchement dit à M. Poutine de quitter le territoire ukrainien.

En plus d'imposer une série de sanctions à des institutions et des individus en Russie et en Ukraine, le Canada a fourni des équipements militaires non-meurtriers au gouvernement de Petro Porochenko, en plus d'aide humanitaire et d'assistance à la population ukrainienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer