Le drapeau russe flotte sur toutes les unités militaires de Crimée

Les Russes ont achevé la prise de contrôle... (Photo Sergei Grits, AP)

Agrandir

Les Russes ont achevé la prise de contrôle militaire de la Crimée en trois semaines.

Photo Sergei Grits, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
MOSCOU

Des drapeaux russes ont été hissés sur toutes les unités militaires de la péninsule de Crimée mercredi matin, a annoncé le chef d'État major des forces russes Valeri Guerassimov.

«Le 26 mars les drapeaux de la Fédération de Russie ont été hissés sur toutes les 193 unités et institutions militaires stationnées en Crimée», a déclaré le responsable cité par Ria Novosti.

Des cérémonies ont été organisées dans les casernes avec levée du drapeau russe et l'hymne russe, a-t-il précisé.

Les forces russes ont pris le contrôle mardi soir du dernier navire battant encore pavillon ukrainien en Crimée, selon un porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, Vladislav Seleznev. La Défense russe n'a pas communiqué de son côté sur ses opérations en Crimée.

Les Russes ont achevé la prise de contrôle militaire de la péninsule en trois semaines.

Forces russes et milices prorusses ont d'abord contenu les soldats ukrainiens dans leurs bases et ont fini, après le rattachement de la péninsule à la Russie, par prendre le contrôle des unités et navires sans combat.

Les soldats ukrainiens qui ont choisi de continuer à servir l'Ukraine seront rapatriés en train avec leurs biens, après avoir remis leurs armes aux forces russes, a précisé le général Guerassimov.

Près de 1500 soldats ukrainiens s'étaient enregistrés pour ce faire dans un point d'enregistrement de Sebastopol à la date du 25 mars, a-t-il indiqué.

Igor Tenioukh, ministre de la Défense ukrainien qui a démissionné mardi, avait indiqué au parlement que sur les 18 800 soldats ukrainiens stationnés en Crimée, 4300 seulement avaient choisi de regagner l'Ukraine pour continuer à servir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer