Gaza: Kerry appelle deux pays proches du Hamas

En 17 jours de conflit, au moins 798... (PHOTO AMIR COHEN, REUTERS)

Agrandir

En 17 jours de conflit, au moins 798 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza, en majorité des civils dont des dizaines d'enfants, dont 98 pour la seule journée de jeudi, où 15 Palestiniens qui avaient trouvé refuge dans une école de l'ONU ont été tués dans l'après-midi par un tir israélien.

PHOTO AMIR COHEN, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Offensive israélienne à Gaza

International

Offensive israélienne à Gaza

L'armée israélienne mène l'opération «Bordure protectrice», la plus importante offensive militaire contre la Bande de Gaza depuis la sanglante et controversée mission «Plomb durci» lancée en 2008-2009, qui avait fait plus de 1400 morts. »

Agence France-Presse
Le caire

Le secrétaire d'État américain s'est entretenu jeudi par téléphone avec ses homologues du Qatar et de Turquie pour que ces pays, proches du Hamas, fassent pression sur leur allié palestinien pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza, selon un responsable américain.

John Kerry a eu avec eux des entretiens téléphoniques depuis Le Caire, où il est revenu après une journée en Israël et dans les Territoires palestiniens, et a également appelé le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, a indiqué ce responsable.

Le chef de la diplomatie américaine tente d'amener Doha et Ankara à faire pression sur le mouvement islamiste palestinien pour qu'il accepte une proposition égyptienne de cessez-le-feu qu'il a refusée en l'état, conditionnant son accord à la levée du blocus de Gaza.

«Pour l'instant les divergences persistent entre les deux parties, il cherche donc une formule acceptable pour les deux côtés», a affirmé tard jeudi un responsable américain ayant requis l'anonymat.

«Mais il ne reste pas ici indéfiniment, et très prochainement il pourra déterminer s'il existe une volonté de parvenir à un accord de cessez-le-feu», a-t-il ajouté.

Khaled Mechaal... (Photo Mohammed Abed, archives Agence France-Presse) - image 2.0

Agrandir

Khaled Mechaal

Photo Mohammed Abed, archives Agence France-Presse

Le chef du Hamas Khaled Mechaal est installé au Qatar, tandis que le premier ministre turc, l'islamiste modéré Recep Tayyip Erdogan, a vivement critiqué l'offensive israélienne sur l'enclave palestinienne contrôlée par le Hamas ainsi que le rôle de l'Égypte dans les négociations pour une trêve.

En 17 jours de conflit, au moins 798 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza, en majorité des civils dont des dizaines d'enfants, dont 98 pour la seule journée de jeudi, où 15 Palestiniens qui avaient trouvé refuge dans une école de l'ONU ont été tués dans l'après-midi par un tir israélien.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer