Une élection de Clinton entraînerait «la guerre», selon Marine Le Pen

Marine Le Pen... (Photo Alain Jocard, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Marine Le Pen

Photo Alain Jocard, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Agence France-Presse
Paris

Une élection de la démocrate Hillary Clinton à la tête des États-Unis entraînerait des «conflits mondiaux», a déclaré sur la chaîne CNN la dirigeante de l'extrême droite française, Marine Le Pen, qui soutient le républicain Donald Trump.

«Je crois qu'Hillary Clinton, c'est la guerre. Hillary Clinton, c'est la dévastation, c'est le déséquilibre du monde», a lancé la présidente du Front national (FN) dans cet entretien réalisé en français et diffusé mercredi.

Hillary Clinton à la tête des États-Unis, «c'est des choix économiques qui sont ravageurs pour le bonheur de mon peuple», poursuit-elle. «Ce sont des choix géostratégiques qui vont engager à des conflits mondiaux qui risquent d'être très lourds.»

Marine Le Pen, elle-même en lice pour la présidentielle française de 2017, a fait le parallèle entre sa candidature et celle du magnat de l'immobilier Donald Trump, à qui elle avait déjà apporté son soutien en juillet.

«Nous ne sommes pas du sérail, nous ne participons pas du système, nous dépendons de personne, nous n'allons pas prendre d'ordres auprès de telle puissance financière ou de tels intérêts de multinationales», a-t-elle assuré.

À huit mois de la présidentielle en France, tous les sondages assurent que Marine Le Pen, dont le parti progresse à chaque élection depuis quelques années, se qualifiera pour le second tour, comme l'avait fait son père, le tribun Jean-Marie Le Pen en 2002.

Le candidat républicain Donald Trump est actuellement distancé dans les sondages par Hillary Clinton, bien qu'une nouvelle étude Fox News montre un resserrement des intentions de vote pour le scrutin de novembre.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer