L'Australie hostile aux positions de Trump sur le nucléaire en Asie

Malcolm Turnbull... (Photo Rick Rycroft, Associated Press)

Agrandir

Malcolm Turnbull

Photo Rick Rycroft, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Agence France-Presse
Sydney

Le premier ministre australien s'est dit hostile dimanche aux propositions en matière nucléaire du candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump, qui a suggéré que Tokyo et Séoul devraient peut-être se défendre seuls et se doter de l'arme nucléaire.

Malcolm Turnbull a déclaré à Sky News que Canberra, puissance régionale alliée de Washington, était «opposée à la prolifération des armes nucléaires».

«Nous ne soutiendrons pas, en fait nous nous opposerions avec force à davantage de prolifération nucléaire», a-t-il dit.

«De toute évidence», les propositions de Donald Trump «ajouteraient considérablement aux tensions et aux risques de conflit dans la région».

Séoul et Tokyo sont restés discrets sur les propositions du milliardaire américain. Près de 30 000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud et 47 000 au Japon.

Le président Barack Obama s'en est pris vendredi durement à Donald Trump, dénonçant ses positions sur le nucléaire et suggérant qu'il ne «connaissait pas grand-chose» à la politique étrangère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer