EI: des attentats à Bagdad font au moins 13 morts

Selon un dernier bilan de sources médicale et... (PHOTO Karim Kadim, AP)

Agrandir

Selon un dernier bilan de sources médicale et sécuritaire, au moins 13 personnes ont été tuées et plus de 30 autres blessées.

PHOTO Karim Kadim, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

Agence France-Presse
BAGDAD

Deux attentats à la bombe devant un centre commercial ont fait au moins 13 morts tard vendredi dans la capitale irakienne, et ont été revendiqués par le groupe djihadiste État islamique (EI).

Une explosion a été causée par une charge placée dans une voiture et une autre par un véhicule chargé d'explosifs conduit par un kamikaze, a indiqué un colonel de police.

Selon un dernier bilan de sources médicale et sécuritaire, au moins 13 personnes ont été tuées et plus de 30 autres blessées.

Les magasins étaient probablement restés ouverts tard le soir pour ce week-end précédant l'Aïd el-Adha, la grande fête musulmane du sacrifice, mais il n'y a pas eu de victimes à l'intérieur du centre commercial, a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur Saad Maan.

Le centre commercial al-Nakheel a ouvert l'année dernière dans la rue de la Palestine en plein centre de la capitale irakienne et compte l'un des cinémas les plus populaires de Bagdad.

En juillet, le quartier de Karrada où il se trouve avait été meurtri par un très violent attentat au camion piégé revendiqué par l'EI qui avait tué plus de 300 personnes, en faisant la pire attaque recensée à Bagdad. Le 6 septembre, au moins sept personnes ont également été tuées dans un attentat dans le même quartier.

Dans un communiqué sur internet, l'EI a affirmé que les attaques visaient des chiites et qu'elles avaient été menées par deux kamikazes irakiens du groupe, dont l'un était originaire de Fallouja, une ville à l'ouest de Bagdad reprise par l'armée irakienne à l'EI en juin dernier.

Malgré ses revers sur le terrain, le groupe djihadiste a continué à commettre des attentats sanglants visant notamment la communauté chiite, majoritaire en Irak, qu'il considère comme hérétique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer