Vaste opération militaire irakienne contre l'EI au nord de Bagdad

Selon un colonel de l'armée, plus de 7000... (PHOTO Ahmed Saad, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Selon un colonel de l'armée, plus de 7000 membres du personnel de sécurité participeront à l'opération, qui vise à reprendre des zones à l'ouest de la ville de Samarra.

PHOTO Ahmed Saad, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
Samarra

Des milliers de membres des forces de sécurité irakiennes ont lancé mardi une vaste offensive visant à reprendre des zones au nord de Bagdad au groupe djihadiste État islamique (EI), ont indiqué des responsables.

L'opération, à laquelle prennent part des forces du contre-terrorisme, des soldats, des policiers et des groupes paramilitaires alliés, est soutenue par  l'aviation irakienne et celle de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, a annoncé le Commandement conjoint des opérations.

Selon un colonel de l'armée, plus de 7000 membres du personnel de sécurité participeront à l'opération, qui vise à reprendre des zones à l'ouest de la ville de Samarra.

Les zones ciblées, qui d'après le colonel vont de Samarra à la ville de Baïji, 130 km plus au nord, forment un axe stratégique reliant les territoires contrôlés par l'EI autour de Mossoul, le principal bastion djihadiste en Irak, à des régions plus au sud.

L'EI a mené en juin 2014 une offensive fulgurante qui lui a permis de s'emparer de vastes pans de territoire irakien au nord et à l'ouest de Bagdad, mais a subi plusieurs revers militaires en 2015 face aux forces de sécurité irakiennes, soutenues par les frappes de la coalition internationale.

En décembre dernier, les forces irakiennes ont notamment repris Ramadi, capitale de la province d'Al-Anbar, et se concentrent désormais sur le nord du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer