L'EI décapite trois hommes, dont deux pour homosexualité

Des militants de l'État Islamique installent leur drapeau... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Des militants de l'État Islamique installent leur drapeau sur une route entre la Syrie et l'Irak dont ils ont pris le contrôle.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Bagdad

Le groupe Etat islamique a décapité en public deux hommes accusés d'homosexualité et un autre de blasphème, dans le nord de l'Irak, selon des photos diffusées mardi sur les réseaux sociaux.

Sur les photos, les hommes ont les yeux bandés et sont agenouillés devant un bourreau masqué et habillé de noir, qui brandit un long sabre rouillé, sous les yeux d'une foule dans une ville de la province de Ninive (nord) non identifiée.

Contrairement à la plupart des messages de propagande du groupe djihadistes, ces photos ne montrent pas les corps des hommes après leur exécution. Les raisons de leur exécution sont expliquées dans les légendes.

Ces trois décapitations n'ont pas pu être vérifiées de manière indépendante par l'AFP.

L'EI contrôle de vastes zones dans le nord et l'ouest de l'Irak, dont la province de Ninive, et les forces pro-gouvernementales tentent depuis de récupérer le terrain perdu, avec l'appui aérien de la coalition internationale antidjihadiste dirigée par les États-Unis.

L'armée irakienne mène actuellement une offensive de grande ampleur pour reprendre la ville de Tikrit, située à 160 km de Bagdad sur la route entre la capitale irakienne et Mossoul, chef-lieu de la province de Ninive, deuxième ville du pays et principal bastion de l'EI en Irak.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer