EI: les Américains de plus en plus favorables à l'envoi de troupes au sol

Des militants du groupe djihadiste État Islamique... (Photo AP)

Agrandir

Des militants du groupe djihadiste État Islamique

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

De plus en plus d'Américains sont favorables à l'envoi de soldats pour des combats au sol en Irak ou en Syrie contre le groupe Etat islamique, selon un sondage de l'institut Pew publié mardi.

Près d'un Américain sur deux, (47%) est favorable à l'envoi de soldats pour des missions de combat au sol contre les jihadistes, alors qu'ils n'étaient que 39% en octobre, précise le sondage du Pew Research Center.

Les Américains sont encore 49% à s'opposer à l'envoi de telles troupes au sol, mais moins qu'il y a quatre mois (55%).

Les Américains sont également plus nombreux (63% au lieu de 57% en octobre) à soutenir d'une manière générale la guerre contre l'EI.

Moins d'un tiers (30%) y sont opposés, au lieu de 33% en octobre.

Les Américains soutiennent aussi majoritairement (70%) la politique des États-Unis de ne pas verser de rançons aux preneurs d'otages, tandis que 25% sont contre. Les 5% restants ont répondu qu'ils ne savaient pas.

Les Américains sont toutefois divisés sur le fait de savoir si «l'utilisation d'une force militaire écrasante est le meilleur moyen de vaincre le terrorisme dans le monde», selon Pew.

Environ 47% sont d'accord avec cette affirmation que c'est le «meilleur moyen», mais 46% estiment que «trop s'appuyer sur une force militaire pour vaincre le terrorisme génère de la haine qui mène à davantage de terrorisme», selon l'institut.

Les opinions sur la guerre contre l'EI diffèrent aussi selon le parti politique ou le sexe.

Davantage de républicains (70%) que de démocrates (58%) et davantage d'hommes (70%) que de femmes (56%) l'approuvent.

L'opinion est aussi divisée sur l'efficacité de cette guerre: 58% estiment qu'elle ne se passe pas bien.

Le sondage a été réalisé auprès de 1.504 Américains adultes entre le 18 et le 22 février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer