Les membres d'une cellule d'EI arrêtés en Israël

Le Shin Bet estime qu'environ 30 Arabes israéliens... (Archives AP)

Agrandir

Le Shin Bet estime qu'environ 30 Arabes israéliens se sont joints à l'EI en Syrie.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Ian Deitch
Associated Press
Jérusalem

Le service de sécurité intérieure israélien Shin Bet a annoncé dimanche avoir arrêté les membres de la seule cellule connue du groupe armé État islamique (EI) active dans le pays.

L'agence de renseignement a indiqué que les sept suspects, issus de la minorité arabe en Israël, s'apprêtaient à perpétrer une attaque. Ils se seraient pratiqués à décapiter des humains en utilisant des animaux, a-t-on précisé.

Les sept personnes ont avoué faire partie du groupe extrémiste, qui contrôle désormais le tiers des territoires de l'Irak et de la Syrie, où ses combattants ont déjà exécuté plusieurs journalistes et travailleurs humanitaires occidentaux.

Des milliers de musulmans vivant en Europe et en Amérique du Nord se seraient rendus en Syrie pour se battre aux côtés des extrémistes islamistes.

Le Shin Bet estime qu'environ 30 Arabes israéliens se sont joints à l'EI en Syrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer