Le Canada persuadé que ses bombes n'ont pas tué de civils en Irak

Depuis que le Canada s'est joint aux opérations... (Photo Rocket Lavoie, archives Le Quotidien)

Agrandir

Depuis que le Canada s'est joint aux opérations de bombardement à la fin du mois d'octobre, les responsables militaires canadiens ont déclaré être persuadés qu'aucun civil n'a été blessé ou tué par les missions des CF-18.

Photo Rocket Lavoie, archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

La Presse Canadienne
OTTAWA

Les chasseurs-bombardiers canadiens ont effectué un total de sept frappes en Irak au cours des dernières semaines et leur commandant est persuadé qu'aucune attaque n'a fait de victimes civiles.

Le brigadier général Dan Constable a tenu une téléconférence, jeudi, pour faire une mise à jour de la mission de combat, la première depuis que les États-Unis ont annoncé qu'ils révisaient les données au sujet de deux bombardements de la coalition internationale - un en Irak et l'autre en Syrie.

Le Commandement central américain, qui supervise les opérations de la coalition contre le groupe armé État islamique, affirme qu'il enquête sur ces attaques et examine les résultats de trois autres missions pour voir si des examens plus approfondis sont requis.

Depuis que le Canada s'est joint aux opérations de bombardement à la fin du mois d'octobre, les responsables militaires canadiens ont déclaré être persuadés qu'aucun civil n'a été blessé ou tué par les missions des CF-18.

Le département américain de la Défense avait adopté un discours similaire jusqu'à tout récemment, mais il a admis qu'il examinait les allégations voulant que 18 personnes innocentes aient été tuées ou blessées lors d'attaques qui visaient des combattants du groupe armé État islamique.

La plupart de ces allégations réfèrent aux missions en Syrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer