Ban Ki-Moon «indigné» par l'exécution du journaliste

Ban Ki-moon... (Photo: AFP)

Agrandir

Ban Ki-moon

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'État islamique

International

L'État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
Auckland

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est dit «indigné» mercredi par l'apparente exécution par décapitation d'un second journaliste américain.

«Nous sommes tous indignés par les informations en provenance d'Irak concernant les meurtres terribles de civils» par l'État islamique, «y compris la décapitation terrible d'un autre journaliste», a-t-il déclaré lors d'un séjour en Nouvelle-Zélande.

Les jihadistes de l'État islamique ont revendiqué mardi l'exécution par décapitation de Steven Sotloff, dans une vidéo qui a provoqué «l'écoeurement» des Occidentaux.

«Je condamne avec force tous les crimes méprisables de cette nature et je refuse d'accepter que des communautés entières puissent être menacées par des crimes atroces pour ce qu'elles sont et ce en quoi elles croient», a ajouté le patron de l'ONU.

La situation en Irak est «abominable», a-t-il ajouté, appelant les dirigeants des communautés religieuses à militer en faveur de «la tolérance, du respect mutuel et de la non violence».

Dans la vidéo intitulée «deuxième message à l'Amérique», on peut voir Steven Sotloff, à genoux, vêtu d'une blouse orange. Debout à côté de lui, un homme masqué, vêtu de noir et armé d'un couteau condamne l'intervention des États-Unis en Irak et porte son arme à la gorge du journaliste de 31 ans.

La Maison-Blanche a précisé qu'elle devait encore confirmer l'authenticité de la vidéo.

Les extrémistes sunnites de l'EI ont proclamé fin juin un califat sur les régions conquises à cheval sur l'Irak et la Syrie, où ils sont engagés dans la guerre.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer