Le directeur de la NRA s'attaque aux médias américains

Wayne LaPierre, directeur de la NRA... (Photo Mike Theiler, Reuters)

Agrandir

Wayne LaPierre, directeur de la NRA

Photo Mike Theiler, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Des Américains et des armes

International

Des Américains et des armes

Dans la foulée de la fusillade de Newtown au Connecticut, le débat autour des armes à feu polarise de plus en plus les Américains. Entre d'un côté les partisans d'un contrôle plus musclé et de l'autre les défenseurs purs et durs du deuxième amendement de la Constitution américaine. »

Agence France-Presse

Le directeur général de la NRA, le puissant lobby des armes à feu aux États-Unis, a lancé jeudi une violente charge contre les journalistes et les médias américains, accusés d'être biaisés et de mentir dans le débat sur les armes.

«Les élites politiques et médiatiques nous mentent», a déclaré Wayne LaPierre, figure de la NRA (National Rifle Association), qui a mené avec succès le combat contre le renforcement des lois sur la circulation des armes à feu en 2013. La NRA dit compter cinq millions d'adhérents aux États-Unis.

«L'une des plus grandes menaces contre l'Amérique est constituée des médias nationaux, qui ne mettent pas la vérité sur un pied d'égalité», a-t-il lancé, ovationné par les participants de la conférence annuelle des conservateurs américains, CPAC, près de Washington.

«Et voilà comment nous savons que les médias mentent: ils osent encore s'appeler des journalistes», a ajouté Wayne LaPierre.

«Ils nous haïssent, uniquement parce que nous disons haut et fort, et défendons ce que nous croyons, comme si nous n'avions aucun droit (...) Mais leur indignation morale ferait mieux d'être dirigée vers leurs propres miroirs de maquillage», a dit Wayne LaPierre. «La corruption intentionnelle de la vérité par les médias est une abomination. Et les membres de la NRA ne capituleront jamais face aux médias».

La NRA participe chaque année au grand rendez-vous annuel des conservateurs, où la cause du libre port d'armes est universellement défendue.

«C'est vraiment devenu une métaphore pour les libertés américaines fondamentales que nous voulons tous préserver», a affirmé Wayne LaPierre. «Soutenir la NRA est une déclaration forte en faveur des droits individuels».

Et le lobbyiste de promettre, d'ici les élections législatives de novembre, «un combat de rue à mains nues» contre les partisans d'un renforcement de la législation sur les armes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer