Syrie: 5 morts dans l'explosion d'une bombe à Homs

En février, Homs, la troisième ville Syrie, avait... (AFP)

Agrandir

En février, Homs, la troisième ville Syrie, avait été secouée par un double attentat revendiqué par le groupe Fateh al-Cham, l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, qui a fait au moins 57 morts.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Guerre civile en Syrie
Guerre civile en Syrie

Pour tout savoir sur le conflit syrien qui depuis mars 2011 a coûté la vie à plus de 250 000 personnes et poussé à la fuite des millions d'autres. »

Agence France-Presse
Damas

Au moins cinq personnes ont été tuées mercredi dans l'explosion d'une bombe dans un bus à Homs, une ville du centre de la Syrie, a rapporté un média officiel.

L'explosion, qui a fait également sept blessés, s'est produite dans un petit bus dans le quartier al-Zahra, touché régulièrement par des attaques à la bombe, dont la dernière avait tué quatre personnes en décembre.

La plupart des résidents de ce quartier sont des alaouites, confession du président Bachar al-Assad.

En février, Homs, la troisième ville du pays, avait été secouée par un double attentat revendiqué par le groupe Fateh al-Cham, l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, qui a fait au moins 57 morts.

Cité par la télévision d'État, le gouverneur de Homs Talal Barazi a déclaré que quatre des victimes étaient des étudiantes qui se rendaient en bus à l'université.

Le régime syrien contrôle presque la totalité de Homs, surnommée par l'opposition la «capitale de la révolution», à l'exception de Waer, un quartier rebelle en cours d'évacuation.

Des centaines d'insurgés et de civils ont commencé à quitter ce quartier le 18 mars.

Cette opération a été rendue possible en vertu d'un accord conclu entre le régime et les rebelles sous l'égide de la Russie, principal soutien militaire de M. Assad.

La plupart des rebelles ont été chassés de Homs en 2014, après deux ans de bombardements intenses et d'un siège asphyxiant des troupes prorégime.

Mais Waer était resté sous contrôle rebelle et a été soumis ces derniers mois à des raids aériens intenses meurtriers.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer