Égypte: la police empêche des musulmans d'attaquer une église copte

La police anti-émeutes monte la garde devant l'église... (Photo Ibrahim Zayed, AP)

Agrandir

La police anti-émeutes monte la garde devant l'église copte attaquée par des hommes musulmans, à Qena, ce vendredi.

Photo Ibrahim Zayed, AP

Partager

Agence France-Presse
Le Caire

Des affontements ont opposé vendredi la police égyptienne à une foule de musulmans en colère qui ont tenté de prendre d'assaut une église copte après avoir affirmé qu'un commerçant copte avait tenté d'abuser sexuellement d'une fillette musulmane de six ans, ont indiqué des sources des services de sécurité.

Les désordres ont eu lieu à Qena (sud), après que des musulmans eurent affirmé que le commerçant copte avait tenté de harceler sexuellement la fillette.

Plusieurs dizaines de musulmans ont détruit deux commerces appartenant à des Coptes, puis se sont dirigés vers l'église afin de la prendre d'assaut. La police a utilisé du gaz lacrymogène pour les disperser, ont ajouté ces sources.

Le commerçant copte ainsi que dix musulmans qui ont pris part aux émeutes et lancé des pierres sur les policiers ont été arrêtés.

Les attaques contre les Coptes, qui constituent 6 à 10% des 83 millions d'Égyptiens, se sont accrues depuis la chute du président Hosni Moubarak en février 2011, aggravant leur sentiment d'insécurité malgré les assurances des autorités.

Élu en juin, le président égyptien Mohamed Morsi, issu du mouvement islamiste des Frères musulmans, a promis d'être «le président de tous les Égyptiens», sans distinction de religion, mais de nombreux Coptes craignent pour leur avenir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer