Attentat de Boston: un ami des suspects reconnu coupable d'obstruction

Azamat Tazhayakov est la première personne reconnue coupable... (Photo Jane Flavell Collins, archives Associated Press)

Agrandir

Azamat Tazhayakov est la première personne reconnue coupable par la justice dans le cadre des attentats de Boston. Le tribunal ne se prononcera sur sa peine que le 16 octobre.

Photo Jane Flavell Collins, archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Boston

Un ami des suspects du double attentat de Boston qui a fait trois morts et plus de 260 blessés en avril 2013 a été reconnu coupable d'obstruction à la justice par un tribunal fédéral lundi.

Azamat Tazhayakov, 20 ans, a été reconnu coupable par le jury d'avoir voulu faire disparaître avec deux autres amis un sac à dos appartenant à l'un des deux suspects, Dzokhar Tsarnaev, dans sa chambre d'un dortoir universitaire de la banlieue de Boston. Jetée à la poubelle, cette pièce à conviction importante n'avait été retrouvée que deux jours plus tard par la police.

Le sac à dos contenait des feux d'artifice et des résidus de poudre.

Azamat Tazhayakov n'a en revanche pas été reconnu coupable d'avoir voulu faire disparaître l'ordinateur portable de Dzokhar Tsarnaev.

Il est la première personne reconnue coupable par la justice dans le cadre des attentats de Boston. Le tribunal ne se prononcera sur sa peine que le 16 octobre.

Emprisonné depuis son arrestation le 20 avril 2013, il risque jusqu'à 20 ans de prison.

Selon des experts, Azamat Tazhayakov, originaire du Kazakhstan, sera vraisemblablement condamné à une peine d'emprisonnement aux États-Unis avant d'être renvoyé dans son pays.

Ce double attentat près de la ligne d'arrivée du célèbre marathon de Boston, dans le Massachusetts, avait fait 3 morts et 264 blessés le 15 avril 2013. Deux frères d'origine tchétchène, Tamerlan et Djokhar Tsarnaev, sont accusés de les avoir perpétrés.

Tamerlan a été tué par la police le 19 avril 2013. Le procès de Dzokhar doit démarrer à Boston en novembre. Trente chefs d'inculpation ont été retenus contre lui, pour lesquels il risque la peine de mort.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer