De plus en plus de Libyens tentent de traverser la Méditerranée

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les... (AP)

Agrandir

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) dit que 84 830 migrants et réfugiés ont rejoint les côtes de l'Italie cette année après être partis de Libye, soit une augmentation de 19% par rapport à l'an dernier.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

Pour tout savoir sur la crise migratoire sans précédent qui perturbe l'Europe. »

Agence France-Presse
Paris

De plus en plus de migrants partent de Libye pour essayer de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée, a prévenu lundi l'agence onusienne des réfugiés.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) dit que 84 830 migrants et réfugiés ont rejoint les côtes de l'Italie cette année après être partis de Libye, soit une augmentation de 19% par rapport à l'an dernier.

Soixante-dix pour cent d'entre eux sont toutefois des «migrants économiques». Les autres sont des «gens qui ont besoin de protection», comme des réfugiés et des demandeurs d'asile.

Un nouveau rapport publié lundi par l'UNHCR souligne que la Libye, un pays essentiellement sans loi, est devenue une plaque tournante pour les migrants.

L'UNHCR ajoute que «la traite de personnes à des fins d'exploitation sexuelle» semble en hausse et touche surtout les Nigérianes et les Camerounaises. Les réseaux de criminels organisés s'internationalisent aussi de plus en plus.

Par ailleurs, la France, l'Allemagne et l'Union européenne ont promis d'augmenter le financement de la garde côtière libyenne et de rehausser les efforts pour aider l'Italie à gérer la marée humaine qui déferle sur elle. Quelque 10 000 migrants ont été secourus au cours des derniers jours.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer