Des joueurs de basketball arrêtés en Chine remercient Trump

De gauche à droite : Cody Riley, LiAngelo... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

De gauche à droite : Cody Riley, LiAngelo Ball et Jalen Hill, lors d'une conférence de presse à Los Angeles.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Les trois joueurs de l'équipe de basketball de l'université de Los Angeles (UCLA) ont présenté leurs excuses pour avoir commis un vol à l'étalage en Chine et ont remercié le président Donald Trump, qui est intervenu auprès des autorités chinoises.

Au lendemain de leur retour très médiatisé à Los Angeles, LiAngelo Ball, Cody Riley et Jalen Hill, joueurs de l'équipe de basketball d'UCLA, ont lu tour à tour un bref communiqué lors d'une conférence de presse.

«Je voudrais commencer par dire que je suis désolé d'avoir volé dans ce magasin en Chine (...) Je présente mes excuses à toutes les personnes que j'ai déçues, je présente mes excuses à la Chine pour avoir causé tant de problèmes», a ainsi déclaré LiAngelo Ball, le frère cadet de Lonzo Ball, le nouveau phénomène de l'équipe NBA des Los Angeles Lakers.

«Je veux remercier le président Trump et le gouvernement américain pour l'aide qu'ils nous ont apporté, je leur suis reconnaissant d'avoir permis notre retour aux États-Unis et je ne ferai plus jamais d'erreur de ce genre», a ajouté Ball

Les trois joueurs, âgés de 18 à 19 ans, avaient été arrêtés la semaine dernière à Hangzhou (200 km au sud-ouest de Shanghai) avant un match exceptionnellement délocalisé en Chine et opposant leur équipe à celle de l'université Georgia Tech à Shanghai, dans le cadre du Championnat universitaire (NCAA), très suivi aux États-Unis.

Ils sont soupçonnés d'avoir volé des articles de luxe dans un magasin Louis Vuitton. Ils avaient été libérés sous caution mais restaient dans l'obligation de rester à Hangzhou, avant que les autorités chinoises, après intervention notamment de Donald Trump auprès de son homologue chinois Xi Jinping, ne les autorisent à regagner les États-Unis.

«Ce qu'ils ont fait était regrettable (...) Vous savez, on parle de peines de prison très longues. Ils (les autorités chinoises) ne plaisantent pas», avait déclaré le président américain qui avait évoqué des peines pouvant atteindre dix ans.

Les trois joueurs ont par ailleurs été «suspendus jusqu'à nouvel ordre» de toute activité liée au basketball par leur université.

«Ce sont de bons garçons (...) mais ils ont fait une terrible erreur et vont se consacrer à leurs études. Ils vont devoir montrer qu'ils méritent notre confiance, celle de l'opinion publique aussi, avant de reporter le maillot d'UCLA», a expliqué leur entraîneur Steve Alford qui a également remercié Donald Trump.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer