Un Philippin secouru après avoir dérivé 56 jours en mer

Le jeune homme, qui a survécu grâce à... (Photo archives AFP)

Agrandir

Le jeune homme, qui a survécu grâce à deux bidons de cinq litres d'eau, a été retrouvé affaibli et hagard après 56 jours par le Bermadethe Marie.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Sydney, Australie

Un pêcheur philippin a été secouru au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée après avoir dérivé en mer pendant 56 jours, mais son oncle qui se trouvait avec lui a succombé aux privations, rapporte samedi un journal papouasien.

Les deux hommes avaient quitté le port de General Santos en janvier, mais une tempête les avait entraînés au large où ils ont dérivé jusqu'à ce qu'un bateau de pêche ne repère Roland Omongos, 21 ans, le 9 mars, explique le Post Courier.

Selon le journal, qui cite la police papouasienne, les deux hommes n'avaient pas de nourriture dans leur bateau, ce qui a entraîné le décès de l'oncle. Roland Omongos a gardé le corps à bord aussi longtemps que possible, mais a finalement dû le passer par-dessus bord lorsqu'il a commencé à se décomposer.

Le jeune homme, qui a survécu grâce à deux bidons de cinq litres d'eau, a été retrouvé affaibli et hagard par le Bermadethe Marie, qui naviguait de Wewak à Rabaul, une ville située sur l'île papouasienne de Nouvelle-Bretagne.

M. Omongos a été examiné par des médecins et se trouve toujours sur le bateau à Rabaul pendant qu'est organisé son voyage de retour aux Philippines, selon le Post Courier, qui ne fournit pas plus de détails.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer