Australie : une camionnette explose devant un lobby chrétien

Le directeur du Lobby catholique australien a tweeté... (PHOTO AFP)

Agrandir

Le directeur du Lobby catholique australien a tweeté la photo du véhicule entièrement calciné.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Sydney

Une camionnette remplie de bonbonnes de gaz a explosé mercredi devant le quartier général d'une organisation chrétienne à Canberra, un incident qui n'avait selon la police aucun mobile politique ou religieux.

Le directeur du Lobby catholique australien (ACL), Lyle Shelton, a tweeté la photo du véhicule blanc entièrement calciné et s'est dit «choqué que cela puisse arriver en Australie».

M. Shelton a ajouté que son organisation avait reçu des menaces de mort pour s'être prononcée contre le mariage gai, laissant entendre qu'il pouvait y avoir un rapport.

Mais le commandant de la police du Territoire de la capitale australienne Mark Walters a déclaré jeudi que le mobile de l'explosion, qui a fait un blessé, le conducteur de la camionnette, n'était pas connu.

«Le chauffeur semble avoir mis le feu aux bonbonnes de gaz dans le véhicule, ce qui a provoqué une explosion qui a endommagé le véhicule et l'immeuble», a-t-il dit.

«La police a parlé brièvement avec cet homme avant qu'il ne soit soigné. La police a pu établir que ses agissements n'avaient pas de mobiles politique, religieux ou idéologique».

Le suspect, un Australien de 35 ans, a été grièvement brûlé et a été hospitalisé.

Cette explosion survient deux jours après l'attentat jihadiste au camion-bélier qui a fait 12 morts sur un marché de Noël à Berlin.

Le ministre de la Justice Michael Keenan a déclaré que les autorités ne considéraient pas l'incident comme une attaque terroriste.

«Pour l'instant, la police ne considère pas cet incident comme un incident terroriste et il n'y a pas de risque pour la sécurité de la communauté», a-t-il déclaré à la Australian Broadcasting Corporation.

L'immeuble était vide au moment de l'explosion. Des vitres ont été cassées, le parking parsemé de débris.

L'ACL fait du lobbying auprès des parlementaires. Il fait campagne contre le mariage entre personnes du même sexe en même temps qu'il milite pour des programmes scolaires de lutte contre l'homophobie à l'école.

«Mon équipe a dû subir de multiples menaces de mort cette année parce que nous préconisons quelque chose d'aussi simple que le mariage entre un homme et une femme», a dit M. Shelton à la presse.

Le mois dernier, le Parlement a rejeté une proposition du gouvernement en faveur de l'organisation d'un vote populaire consultatif sur le mariage gai.

L'opposition travailliste préférait que ce soit le Parlement qui vote sur le sujet, arguant qu'un «plébiscite» aurait provoqué un débat clivant susceptible de souffler sur les braises de l'homophobie.

En Australie, les couples du même sexe peuvent nouer des contrats d'union civile et faire reconnaître leur relation dans la plupart des États australiens, mais ces unions ne sont pas reconnues au niveau fédéral.

Le commandant Walters a ajouté que la police allait aussi enquêter sur les menaces reçues par l'ACL.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer