Le typhon Megi frappe Taïwan de plein fouet

Un motocycliste tente de trouver refuge contre les... (photo Tyrone Siu, REUTERS)

Agrandir

Un motocycliste tente de trouver refuge contre les vents violents, abandonnant sa moto au sol, alors que Megi balaie Hualien, ville de l'est de Taïwan, le 27 septembre.

photo Tyrone Siu, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TAIPEI

Le typhon Megi, le troisième à déferler sur Taïwan en deux semaines, accompagné de vents violents et de pluies torrentielles, a fait mardi quatre morts et des dizaines de blessés, selon les autorités.

Plus de 160 personnes ont été blessées, dont sept Japonais dans un bus renversé par une coup de vent dans le centre de Taïwan.

Un homme de 40 ans est mort dans un accident de voiture également provoqué par des vents violents. Un autre de 65 ans a été tué lors de l'effondrement d'un échafaudage. Un garçon de 17 ans s'est noyé lorsque son bateau s'est retourné et un homme de 48 ans a chuté de son toit qu'il réparait.

Plus de 11 000 personnes ont été évacuées et environ 3000 ont trouvé refuge dans des centres d'accueil, selon le Centre des opérations d'urgence. Plus de 2 millions de foyers sont privés d'électricité et plus de 35 000 maisons sont sans eau.



Des torrents d'eau sont vus dans le barrage... (photo SAM YEH, AFP) - image 3.0

Agrandir

Des torrents d'eau sont vus dans le barrage de Jhihtan, dans l'arrondissement Xindian, dans la ville du Nouveau Taipei, alors que Megi frappe l'est de l'île de Taïwan, le 27 septembre.

photo SAM YEH, AFP

Quatre-cents vols intérieurs et internationaux avaient été annulés mardi après-midi et plus de 400 retardés. La plupart des trains et des traversiers étaient à l'arrêt.

Des chaînes de télévision ont diffusé des images impressionnantes de vagues déferlant sur le littoral dans le comté de Yilan (nord-est) et sur Orchid Island.

Les traversiers reliant l'île principale à cette île et à Green Island avaient été suspendus dès lundi. Plus de 3700 visiteurs avaient été évacués au cours du week-end de ces îles faiblement peuplées.

Dans la capitale Taipei, les services d'autobus et de métro étaient également suspendus et des routes inondées.

Les services météorologiques ont estimé que les précipitations pourraient atteindre 1,3 mètre avant que le typhon ne s'évacue, mettant en garde contre les risques de glissements de terrain.

« Le typhon Megi garde sa force depuis qu'il a touché terre et continuera d'apporter des vents forts et de la pluie jusqu'à demain (mercredi) matin », selon ces services.

Plus de 35 000 soldats ont été mobilisés pour intervenir en cas de besoin.

Avant l'arrivée de ce nouveau typhon, la côte est se remettait à peine des dégâts provoqués mi-septembre par le super typhon Meranti, le plus puissant depuis 21 ans.

Meranti, qui avait fait un mort à Taïwan puis tué 28 personnes en Chine, avait été suivi quelques jours plus tard par le typhon Malakas, toutefois moins puissant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer