Bangladesh: neuf islamistes tués dans un raid

Les policiers ont échangé par intermittence des tirs... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Les policiers ont échangé par intermittence des tirs avec les extrémistes qui criaient «Allah est grand» à intervalles réguliers.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Dacca

La police du Bangladesh a tué neuf islamistes présumés lors d'un raid suivi d'échanges de tirs mardi dans une banlieue de la capitale Dacca, ont déclaré des responsables.

«Neuf islamistes ont été tués après deux heures d'échanges de tirs», a déclaré à l'AFP Masud Ahmed, commissaire adjoint de la police de la capitale. Un autre extrémiste, blessé, a été arrêté.

L'opération s'est produite dans le quartier de Kalyanpur. Selon la police, les agents y effectuaient une descente lorsqu'ils ont été la cible d'une petite bombe lancée par des islamistes présumés.

Le quartier a été bouclé. Des centaines de policiers fortement armés et d'officiers du bataillon d'action rapide, une unité d'élite, ont été déployés.

Les policiers ont échangé par intermittence des tirs avec les extrémistes qui criaient «Allah est grand» à intervalles réguliers.

Puis, «la police a lancé ce matin l'opération Tempête 26 et a pu anéantir les extrémistes. Nous sommes en train de passer les lieux au crible», a dit à l'AFP le commissaire Sheik Maruf Hasan.

Il a affirmé que les 10 suspects appartenaient tous à un groupe islamiste qu'il s'est refusé à identifier.

Le Bangladesh est secoué ces derniers temps par des attaques meurtrières commises par des extrémistes.

Début juillet, 20 otages, dont 18 étrangers, avaient été massacrés dans un restaurant d'un quartier huppé de Dacca, une attaque revendiquée par l'organisation État islamique (EI).

Deux policiers avaient également trouvé la mort.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer