L'empereur Akihito appelle le Japon à se souvenir de la guerre

Quelque 23 000 citoyens Japonais ont afflué mercredi... (Photo Reuters)

Agrandir

Quelque 23 000 citoyens Japonais ont afflué mercredi matin au palais impérial à Tokyo pour souhaiter à Akihito, chef de l'État mais sans prérogatives politiques, son 82e anniversaire. Ils ont écouté son discours en agitant de petits drapeaux japonais.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

Le Japon doit retenir les leçons amères de la Seconde Guerre mondiale, a déclaré mercredi l'empereur Akihito du Japon lors d'un entretien avec la presse à l'occasion de son 82e anniversaire.

Alors que le monde a commémoré cette année l'issue du conflit il y a 70 ans, Akihito dit avoir été mobilisé par le souvenir.

«Je pense avoir passé un an à réfléchir à la guerre sous différents points de vue», a-t-il confié, selon les propos rapportés par les médias locaux.

«Le nombre de ceux qui ne savent pas ce qu'a été la guerre augmente d'année en année, mais je pense que pour le bien de l'avenir du Japon, il est extrêmement important de s'en souvenir et d'en approfondir notre connaissance», a-t-il ajouté.

Cette année, lors d'une cérémonie de commémoration de la capitulation sans condition du Japon le 15 août 1945, Akihito avait exprimé de «profonds remords» au sujet du conflit qui s'est déroulé sous le règne de son père Hirohito, décédé en 1989.

Akihito avait prononcé ces paroles pour la première fois à une telle occasion solennelle et alors que les voisins du Japon - la Chine et les deux Corée - avaient fait part de leur mécontentement après la déclaration officielle du premier ministre Shinzo Abe jugée insuffisante au regard des exactions commises par l'armée impériale en Asie au cours de la première moitié du 20e siècle.

Quelque 23 000 citoyens Japonais ont afflué mercredi matin au palais impérial à Tokyo pour souhaiter à Akihito, chef de l'État mais sans prérogatives politiques, son 82e anniversaire. Ils ont écouté son discours en agitant de petits drapeaux japonais et criant «banzai» (littéralement «10 000 ans», ou longue vie à l'empereur).

Le monarque à la voix douce a salué les sympathisants d'un balcon vitré du palais donnant sur le jardin de l'est, au côté de l'impératrice Michiko et d'autres membres de la famille royale.

«L'affection que vous me portez aujourd'hui, à l'occasion de mon anniversaire, me fait extrêmement plaisir», a-t-il remercié.

Le palais, situé au coeur de Tokyo, est ouvert au grand public deux fois par an, pour l'anniversaire de l'empereur et le deuxième jour de la nouvelle année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer