Inde: glissements de terrain meurtriers dans la région de Darjeeling

Des sauveteurs fouillent les gravats de maisons emportées... (PHOTO DIPTENDU DUTTA, AFP)

Agrandir

Des sauveteurs fouillent les gravats de maisons emportées dans le village de Tingling, près de Mirik.

PHOTO DIPTENDU DUTTA, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Des glissements de terrain déclenchés par de fortes pluies ont fait au moins 30 morts dans la région indienne de Darjeeling, réputée pour ces plantations de thé, selon un dernier bilan annoncé mercredi par la police qui craint de retrouver d'autres corps sous les amas de boue.

Les sauveteurs continuaient de fouiller les gravats des maisons emportées dans la nuit par ces glissements de terrain et qui étaient situées sur les collines des villes de Mirik, Kalimpong et Darjeeling dans l'État du Bengale occidental (est).

«Les sauveteurs ont retrouvé 30 corps - 17 à Mirik, onze à Kalimpong et deux dans la ville de Darjeeling», a indiqué le responsable de la police du district de Darjeeling, Amit P Javalgi, à l'AFP par téléphone.

Quelque 2000 personnes ont été évacuées des zones touchées par ces glissements de terrain et des renforts de l'armée étaient attendus.

Il a expliqué qu'un torrent de boue et d'eau avait déferlé sur les collines de Mirik, une petite ville touristique, et à Kalimpong, plus au nord.

«Les informations font état de plus de 100 maisons emportées dans ces deux villes où de nombreuses personnes ont été évacuées», a dit le policier. «Le flot de boue et d'eau a tout dévasté sur son passage à Mirik et Kalimpong».

Des gardes-frontières ont été déployés pour aider les secours ralentis par la poursuite des pluies. Des photos montrent des petits ponts emportés ou détruits, prenant au piège des habitants.

«Nous craignons que de nombreuses personnes soient ensevelies sous les débris», a dit un haut responsable policier de l'État du Bengale occidental, Anuj Sharma, à l'AFP.

Le district de Darjeeling, réputé pour ses paysages de carte postale de plantations de thé verdoyantes, se trouve à 600 km environ au nord de la capitale de l'État, Calcutta.

Des inondations et glissements de terrain se produisent chaque année lors de la mousson en Asie du Sud. Dans l'État du Gujarat (ouest), les inondations ont causé la mort d'au moins 55 personnes la semaine passée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer