Cérémonies soulignant la bataille de Gallipoli en Australie et en N.-Z.

Parmi les soldats déployés à Gallipoli au sein... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Parmi les soldats déployés à Gallipoli au sein de l'ANZAC, 11 500 ont péri. Cet épisode meurtrier de la Première Guerre mondiale a contribué à forger les identités de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande en tant que nations indépendantes.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
GALLIPOLI

Des cérémonies à la mémoire des soldats australiens et néo-zélandais tombés en 1915 pendant la bataille de Gallipoli avaient lieu samedi en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans la péninsule turque.

Le premier ministre australien Tony Abbott a assisté au traditionnel service de l'aube célébré à Gallipoli, 100 ans après le début des premières attaques des soldats de l'Australian and New Zealand Army Corps (ANZAC) sur la péninsule de l'ouest de la Turquie, au matin du 25 avril 1915.

«Comme à chaque génération depuis [la bataille], nous sommes ici à Gallipoli, parce que nous pensons que les soldats de l'ANZAC représentaient les Australiens dans ce qu'ils ont de meilleur», a déclaré M. Abbott.

La Journée de l'ANZAC (ANZAC Day) est célébrée le 25 avril de chaque année en Australie et en Nouvelle-Zélande, et c'est la principale fête nationale des deux pays.

Parmi les soldats déployés à Gallipoli au sein de l'ANZAC, 11 500 ont péri. Cet épisode meurtrier de la Première Guerre mondiale a contribué à forger les identités de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande en tant que nations indépendantes.

Des services religieux et des défilés avaient lieu samedi dans les deux pays.

«Ils ont aimé et ont été aimés en retour, ils étaient prêts à donner leur vie pour leurs convictions, ils étaient, comme nous, sujets aux peurs et au désespoir humains», a déclaré le chef de l'armée australienne, David Morrison, lors d'un discours rempli d'émotion prononcé à l'Australian War Memorial de Canberra.

Quelque 120 000 personnes, un record, étaient là pour assister au service solennel, selon les chiffres officiels, et des dizaines de milliers d'autres participaient à des cérémonies à travers l'Australie.

En Nouvelle-Zélande, plus de 20 000 personnes étaient présentes pour une cérémonie organisée au mémorial de la guerre à Wellington, pour laquelle le gouverneur général Jerry Mateparae a été rejoint par son homologue australien Peter Cosgrove.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer