Rare sortie pour la Première dame nord-coréenne

Des photos du couple sur une estrade, flanqué... (PHOTO EPA)

Agrandir

Des photos du couple sur une estrade, flanqué de hauts responsables du parti unique, ont été diffusées par les médias officiels.

PHOTO EPA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
SÉOUL, Corée du Sud

La Première dame de Corée du Nord a fait une rare apparition publique à l'occasion des cérémonies marquant l'anniversaire de la naissance du fondateur du régime communiste, Kim Il-sung, ont rapporté mardi les médias officiels.

Souriante, portant ce qui ressemble à une alliance, Ri Sol-ju s'est montrée lundi au côté de son époux, le numéro un nord-coréen Kim Jong-un, lors d'un match de soccer masculin dans le Stade Kim Il-sung, selon l'agence d'État KCNA.

Des photos du couple sur une estrade, flanqué de hauts responsables du parti unique, ont été diffusées par les médias officiels.

Sol-ju, dont l'existence était restée cachée jusqu'en juillet 2011, est une ancienne musicienne de l'orchestre nord-coréen Unhasu.

Elle avait été vue pour la dernière fois en décembre 2014 lors d'une cérémonie commémorant la mort de Kim Jong-il, avant de sortir de la lumière pour une raison inconnue.

La Corée du Nord célèbre mercredi le 103e anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, héros de la résistance contre l'occupant japonais et fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Grand-père de l'actuel dirigeant - qui a succédé à son père Kim Jong-il décédé en décembre 2011 - Kim Il-sung a régné d'une main de fer entre 1948 et 1994, année de sa mort.

Son anniversaire est connu comme «Le jour du Soleil» en Corée du Nord et les deux jours fériés consacrés aux festivités sont ponctués de représentations de danse ou de théâtre, d'expositions et de compétitions sportives.

Selon KCNA, «un flot ininterrompu de personnes» visitait Mangyongdae, le lieu de naissance de Kim Il-sung à Pyongyang, à l'approche du jour-J.

Dimanche, plus de 800 athlètes ont participé au marathon international de Pyongyang sous le regard de centaines de partisans, dont 600 venus de l'étranger, y compris de «Malaisie, Singapour, Suède, Finlande, Royaume-Uni et Italie», a précisé l'agence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer