Bangladesh: un blogueur américain tué pour «crime contre l'Islam»

Des activistes sont descendus dans les rues de... (PHOTO A.M. AHAD, AP)

Agrandir

Des activistes sont descendus dans les rues de Dacca pour dénoncer le meurtre d'Avijit Roy, le 27 février.

PHOTO A.M. AHAD, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Julhas Alam
Agence France-Presse
DACCA, Bangladesh

Un blogueur banglado-américain connu pour ses critiques contre l'extrémisme religieux a été battu à mort en pleine rue, alors qu'il se promenait avec sa femme dans la capitale du Bangladesh, jeudi soir.

La police a précisé qu'Avijit Roy, né aux États-Unis, et son épouse Rafida Ahmed avaient été attaqués alors qu'ils revenaient de l'université de Dacca. Mme Ahmed, qui écrit elle aussi sur un blogue, a été blessée gravement.

Un groupe militant jusqu'ici inconnu, surnommé Ansar Bangla 7, a revendiqué l'attaque, selon les informations de l'assistant du commissaire de la police S.M. Shibly Noman, qui s'est confié au journal Prothom Alo.

Ansar Bangla 7 a indiqué sur son compte Twitter que M. Roy avait été ciblé pour son «crime contre l'Islam».

M. Roy dénonçait vigoureusement l'intolérance religieuse et il aurait déjà reçu plusieurs menaces, selon ses amis et sa famille. Le blogueur avait créé le blogue Mukto-mona - signifiant « Libre d'esprit » - où il rédigeait des articles sur la religion et les sciences. Depuis l'attaque, son site ne semble plus fonctionner.



Le Bangladesh est un pays peuplé de quelque 160 millions de musulmans - il s'agit de la religion officielle du pays.

En 2013, Ahmed Rajib Haider, un autre blogueur qui critiquait l'extrémisme avait été tué par des assaillants près de son domicile, aussi à Dacca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer