Pakistan: l'armée abat 76 insurgés dans des frappes aériennes

L'armée pakistanaise a annoncé avoir tué 76 insurgés dans deux frappes... (PHOTO FAYAZ AZIZ, REUTERS)

Agrandir

PHOTO FAYAZ AZIZ, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
ISLAMABAD

L'armée pakistanaise a annoncé avoir tué 76 insurgés dans deux frappes aériennes mardi dans le cadre d'une offensive d'envergure contre les talibans dans les zones tribales près de la frontière afghane.

Les deux frappes ont eu lieu dans la région de Datta Khel dans le Nord-Waziristan, où au moins 35 insurgés avaient déjà été tués dans d'autres frappes aériennes dimanche.

«53 terroristes, dont des étrangers, ont été tués», a annoncé l'armée dans un communiqué, évoquant par la suite la mort de 23 autres insurgés dans une autre frappe.

Les autorités pakistanaises appellent «étrangers» les insurgés des pays arabes ou d'Asie centrale qui ont rejoint les zones tribales après l'intervention en Afghanistan des États-Unis en 2001.

«Six cachettes de terroristes, un dépôt de munitions et sept véhicules chargés d'explosifs ont aussi été détruits», ajoute le communiqué.

La zone de conflit est interdite aux journalistes. Il n'y a donc aucun moyen de vérifier le nombre et l'identité des morts.

L'armée a intensifié ces frappes depuis le massacre par les talibans de 150 personnes, dont 134 enfants, dans une école dirigée par les militaires à Peshawar (nord-ouest) en décembre.

Les zones tribales semi-autonomes près de la frontière afghane ont été pendant des années un refuge pour les insurgés islamistes, dont Al Qaeda et les talibans du Pakistan, tout comme des combattants ouzbeks ou ouïghours (minorité musulmane du nord-ouest de la Chine).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer