Attentat dans une école au Pakistan: cinq arrestations

L'attaque du 16 décembre dernier, menée par un... (Photo Zohra Bensemra, archives Reuters)

Agrandir

L'attaque du 16 décembre dernier, menée par un commando taliban contre une école de Peshawar, a fait 150 morts, dont 134 écoliers.

Photo Zohra Bensemra, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
KABOUL

Les forces de sécurité afghanes ont arrêté récemment cinq personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'attaque meurtrière contre une école de Peshawar en décembre, a indiqué à l'AFP une source proche des services de sécurité samedi.

L'attaque du 16 décembre dernier, menée par un commando taliban contre une école de Peshawar, a fait 150 morts, dont 134 écoliers.

L'établissement scolaire visé était fréquenté principalement par des enfants de militaires. L'attaque avait profondément choqué le Pakistan, pays musulman de près de 200 millions d'habitants miné presque quotidiennement par des attentats.

En réponse à ce raid, les autorités pakistanaises ont levé le moratoire sur la peine de mort dans les cas de terrorisme, exécuté neuf personnes, approuvé la création de tribunaux militaires pour juger des civils dans des affaires liées au terrorisme et bombardé des fiefs talibans.

Samedi, une source proche des services de sécurité a confirmé à l'AFP plusieurs informations de presse selon lesquelles cinq hommes ont été arrêtés en Afghanistan, après des renseignements fournis par les autorités pakistanaises.

Selon la même source, qui s'exprimait sous couvert d'anonymat, les personnes interpellées, qui ne sont pas de nationalité afghane, ont été appréhendées dans la zone frontalière entre les deux pays.

Ils sont soupçonnés par les Pakistanais d'avoir aidé les assaillants à l'école de Peshawar, a ajouté la même source avant d'ajouter que les investigations côté afghan n'ont pas encore permis de déterminer la responsabilité des suspects dans l'attaque du 16 décembre.

De leur côté, les responsables pakistanais se sont abstenus de commenter les arrestations.

L'Afghanistan a longtemps accusé le Pakistan de soutenir les talibans afghans, afin de maintenir leur influence dans la région. Et le Pakistan assure que l'Afghanistan fait de même en ce qui concerne les talibans pakistanais.

L'Afghanistan doit faire face à une vive insurrection islamiste, depuis la chute du régime fondamentaliste des talibans en 2001, renversé par une coalition internationale menée par les États-Unis.

En 2015, après le retrait des troupes de combats de l'OTAN, environ 12 500 soldats de l'Alliance atlantique, en majorité américains, seront présents sur le sol afghan dans le cadre de la mission «Soutien résolu», une mission de formation et d'assistance aux forces de sécurité afghanes.

Parallèlement, une force distincte de 4500 soldats en majorité américains, seront présents en 2015 hors du cadre de l'OTAN, principalement pour mener des opérations de contre-terrorisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer