Inde: une première mairesse transgenre

La victoire de Madhu Bai Kinnar intervient neuf... (PHOTO PUNIT PARANJPE, ARCHIVES AFP)

Agrandir

La victoire de Madhu Bai Kinnar intervient neuf mois après une décision de la Cour suprême indienne de reconnaître les transgenres comme un troisième genre, ni masculin ni féminin.

PHOTO PUNIT PARANJPE, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW DELHI

Pour la première fois en Inde, une femme transgenre est devenue maire d'une ville, après avoir remporté les élections.

Madhu Bai Kinnar, 35 ans, a remporté dimanche l'élection municipale à Raigarh dans l'État du Chhattisgarh (centre de l'Inde), en battant de 4500 voix son rival du parti nationaliste hindou BJP du premier ministre Narendra Modi, a annoncé la commission électorale de l'État.

Membre de la caste des Dalit (Intouchables), elle a gagné un temps sa vie en dansant et chantant dans les trains, a rapporté l'agence de presse indienne Press Trust of India.

«Les gens ont montré qu'ils avaient confiance en moi. Je considère cette victoire comme de l'amour et des bénédictions qui me sont envoyés», a déclaré Mme Kinnar après son élection.

Une vidéo la montre drapée dans un sari, saluant ses partisans venus lui glisser des guirlandes de soucis autour du cou, sous le crépitement des flashs des photographes.



La victoire de Madhu Bai Kinnar intervient neuf mois après une décision de la Cour suprême indienne de reconnaître les transgenres comme un troisième genre, ni masculin ni féminin.

Les personnes transgenres vivent en marge de la société indienne, traditionnellement conservatrice et sont fréquemment contraintes d'avoir recours à la prostitution, la mendicité ou à des emplois très précaires pour survivre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer