Pakistan: des insurgés brûlent deux écoles près de la frontière afghane

Les talibans pakistanais du TTP et d'autres groupes... (Photo Khuram Parvez, Reuters)

Agrandir

Les talibans pakistanais du TTP et d'autres groupes islamistes armés ont multiplié les attaques contre les écoles pour filles ces dernières années dans le nord-ouest du pays.

Photo Khuram Parvez, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PESHAWAR

Des insurgés ont incendié mardi des écoles primaires dans une zone tribale du Nord-ouest pakistanais, près de la frontière afghane, deux semaines après l'attaque talibane contre un établissement scolaire de Peshawar, fatale à 150 personnes, ont indiqué les autorités.

Mardi matin avant l'aube, des hommes ont aspergé d'essence deux écoles de Kurram, l'une des sept zones tribales du nord-ouest du pays, avant d'y mettre le feu, a déclaré à l'AFP Amjad Ali Khan, un haut responsable du district.

Les pupitres et les chaises en bois ont été complètement brûlés tandis que les bâtiments ont été en partie détruits, mais personne n'a été blessé, a-t-il ajouté.

Aucun groupe n'a revendiqué dans l'immédiat cette attaque qui survient dans un district connu pour ses affrontements entre musulmans sunnites et chiites.

Les talibans pakistanais du TTP, en lutte contre le gouvernement d'Islamabad, et d'autres groupes islamistes armés ont multiplié les attaques contre les écoles pour filles ces dernières années dans le nord-ouest du pays.

Le TTP avait revendiqué la tentative d'assassinat en 2012 de la jeune militante pour le droit à l'éducation Malala Yousafzaï et l'assaut il y a deux semaines contre une école de Peshawar (nord-ouest), fréquentée par des enfants de militaires.

Le Pakistan a intensifié ses opérations dans le fief taliban de Khyber depuis cette attaque, la plus meurtrière de l'histoire du pays, levé son moratoire sur la peine capitale et exécuté des personnes condamnées à mort par les tribunaux antiterroristes.

En raison des menaces qui planent toujours contre les écoles, les autorités ont par ailleurs annoncé mardi une prolongation de neuf jours, jusqu'au 12 janvier, des vacances d'hiver dans les écoles publiques du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer