Vaste remaniement ministériel en Australie

Le premier ministre australien Tony Abbott.... (PHOTO MOHD RASFAN, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le premier ministre australien Tony Abbott.

PHOTO MOHD RASFAN, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SYDNEY

Le premier ministre australien a procédé dimanche à un vaste remaniement ministériel qui a vu le ministre de l'Immigration Scott Morrisson prendre la tête des Affaires sociales, un changement considéré comme une promotion récompensant une politique migratoire controversée.

Il s'agit de «repartir à zéro» après une année difficile, a expliqué le premier ministre conservateur Tony Abbott.

Au cours de l'année écoulée, le gouvernement a plongé dans les sondages, le déficit s'est creusé tandis que les mesures d'austérité adoptées pour faire face à la situation sont loin d'être populaires.

En 2015, le gouvernement «veut mettre au coeur» de son action «l'économie et le budget», a dit M. Abbott à la presse. «Au bout du compte, on ne parvient à rien sans une économie forte».

La semaine dernière, le gouvernement avait dû présenter un budget révisé pour l'exercice décalé 2014/15 avec des recettes fiscales grevées par la baisse des cours des matières premières. Les prévisions de déficit ont été revues à la hausse, à 40,4 milliards AUD (26,8 milliards d'euros) pour l'exercice courant, soit 2,5 % du Produit intérieur brut (PIB).

M. Abbott a salué la performance du ministre de l'Immigration, qui, selon certains observateurs, pourrait diriger à l'avenir le parti conservateur. «Il est le maître des politiques difficiles comme il l'a abondamment montré en mettant quasiment fin à l'arrivée des bateaux au cours des derniers mois», a ajouté le premier ministre.

L'Australie mène une politique ultra restrictive en matière d'immigration. Les demandeurs d'asile qui arrivent par bateau sont placés dans des camps de rétention en Papouasie-Nouvelle Guinée ou sur des îles du Pacifique telles que Nauru ou Manus. Ils se voient refuser toute possibilité de s'installer en Australie même si l'instruction de leur demande d'asile aboutit à un résultat positif.

Seul un bateau a rejoint les rives australiennes depuis un an, contre des arrivées quasi quotidiennes sous le précédent gouvernement travailliste.

Le portefeuille de l'Immigration reviendra à Peter Dutton (Santé). Le ministre de la Défense David Johnston a lui été limogé. Il se trouvait depuis un mois sous le feu de la critique pour avoir dit que les chantiers navals publics étaient incapables de «construire un canoé».

Il est remplacé par Kevin Andrews, jusque là chargé des Affaires sociales.

Pour l'opposition, l'ampleur même du remaniement est un aveu d'échec. «On n'a pas besoin d'un remaniement si important quand on a un gouvernement qui marche bien», a dit la sénatrice travailliste Penny Wong.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer