Venezuela: manifestation anti-Maduro dispersée par des gaz lacrymogènes

Des centaines d'opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro... (Photo Carlos Garcia Rawlins, REUTERS)

Agrandir

Des centaines d'opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro ont défilé samedi, à Caracas, avant d'être dispersés à coup de grenades lacrymogènes.

Photo Carlos Garcia Rawlins, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CARACAS

Des centaines d'opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro ont défilé samedi à Caracas contre son projet d'Assemblée constituante, avant d'être dispersés à coup de grenades lacrymogènes.

Des manifestants versent de l'eau sur les yeux... (Photo Fernando Llano, AP) - image 1.0

Agrandir

Des manifestants versent de l'eau sur les yeux d'une femme affectée par les gaz lacrymogènes.

Photo Fernando Llano, AP

Depuis le 1er avril, les adversaires politiques du président socialiste manifestent quasiment quotidiennement à Caracas et dans d'autres villes du pays. Les violences en marge de ces protestations, dont gouvernement et opposition se rejettent mutuellement la responsabilité, ont fait 66 morts et un millier de blessés.

«Il n'y pas pire violation de la Constitution que de faire une Constituante usurpant le pouvoir du peuple», a dénoncé samedi à la presse le député de l'opposition Tomas Guanipa, qui a manifesté à Caracas. Le Parlement est le seul organe de l'appareil d'État contrôlé par l'opposition.

Les membres de l'Assemblée constituante doivent être élus le 30 juillet. L'opposition y voit une manoeuvre dilatoire du président pour s'accrocher au pouvoir, alors que ce pays pétrolier est confronté à une grave crise politique et économique marquée par une inflation galopante et des pénuries de produits de base et médicaments.

Le président a annoncé que la nouvelle Constitution du Venezuela que rédigera l'assemblée constituante serait soumise à un référendum consultatif, mais l'opposition estime que le principe même du lancement d'un processus constituant aurait dû être soumis à référendum.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer