Le Mexique négociera avec Trump «sans peur»

Luis Videgaray... (Photo Reuters)

Agrandir

Luis Videgaray

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MEXICO

Le nouveau chef de la diplomatie mexicaine a déclaré lundi que son pays négocierait «sans peur» avec le président élu Donald Trump qui a affirmé vouloir renégocier voire abroger les accords commerciaux liant les deux pays.

Luis Videgaray, un proche du président Enrique Peña Nieto a été nommé la semaine dernière ministre des Affaires étrangères pour tenter d'établir une relation «constructive» avec la future administration de Donald Trump.

M. Videgaray avait dû démissionner de son poste de ministre des Finances après avoir organisé une visite polémique de Donald Trump, alors candidat à la Maison Blanche, à Mexico fin août.

«Nous allons négocier avec beaucoup de confiance en nous, sans peur, sachant combien le Mexique est important pour les Etats-Unis dans le domaine économique, social et politique», a affirmé M. Videgaray lors d'une réunion avec les ambassadeurs mexicains.

Trump s'est attiré les foudres des Mexicains avec sa rhétorique antimigrants et son engagement de campagne de faire construire un mur à la frontière entre les deux pays que paierait le Mexique.

Le milliardaire républicain, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, a également provoqué une chute du peso mexicain, les investisseurs craignant une renégociation du traité de libre-échange (Alena) qui réunit les Etats-Unis, le Mexique et le Canada.

Trump s'est par ailleurs engagé à défendre les emplois américains en imposant des taxes d'importation aux entreprises qui délocalisent au Mexique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer